11e journée de Ligue 1/ ASEC Mimosas – Stade d’Abidjan : 0 – 0 :

L’ASEC prend provisoirement la tête

Malgré une grande domination, l’ASEC Mimosas a été tenue en échec (0 – 0) par le Stade d’Abidjan, ce soir, au Stade Robert Champroux, lors de la 11e journée de la Ligue 1. Un nul blanc malheureux qui lui permet néanmoins de reprendre provisoirement la tête du classement.

Avant le coup d’envoi de cette rencontre, 30 secondes d’applaudissements ont été observées en hommage à Laurent POKOU « L’homme d’Asmara » accompagné hier, à sa dernière demeure, à Tiassalé. L’ASEC Mimosas adopte le système tactique en 3 – 5 – 2 avec son meneur de jeu NOUGBELE Christian. Le début de match est serré, musclé et parfois même heurté. La première occasion de but n’intervient qu’à la 11e mn dans les pieds de NOUGBELE Christian. Ce dernier élimine son vis-à-vis et déclenche une belle frappe qui ne trompe pourtant pas le gardien de but stadiste. Les Mimos reviennent à la charge 4 mn plus tard. Le centre de N’GOUAN Ruffin trouve le beau contrôle de la poitrine d’Aristide BANCE qui ne parvient malheureusement pas à cadrer son plat du pied dans son enchaînement. Le match s’anime avec une équipe de l’ASEC Mimosas toujours à la recherche de la faille pour ouvrir le score. Le Stade d’Abidjan, à la défensive procède par des contre-attaques pour remonter le ballon dans le camp mimosas. Les yéyés obtiennent leur premier corner de la partie, à la 35e mn. Des attaques placées aux frappes lointaines en passant par les coups de pied arrêtés, on s’essaie à tout du côté mimosas sans toutefois réussir à score. On atteint donc la pause sur le score vierge.

Le Stade d’Abidjan tente d’endormir l’ASEC Mimosas en début de seconde partie avec un jeu décousu et se procure même la première occasion de cette partie. OKAN Agoussi tente une puissante frappe qui ne trompe heureusement pas la grande vigilance de KOFFI Kouakou Hervé. L’ASEC Mimosas reprend les choses en main et est tout près d’ouvrir le score à la 62e mn, sur une déviation d’Aristide BANCE pour OUATTARA Issouf dont le lob n’est pas assez puissant pour franchir la ligne de but. Malgré des changements dans son secteur offensif, avec les entrées de DEPODE  Jacob et de POGNONGO Yannick, l’ASEC Mimosas ne trouve toujours pas la clé du verrou de la défense stadiste qui résiste bien à ses nombreux assauts. L’arbitre met fin à la partie sur ce score nul (0 – 0), frustrant pour les Mimos qui reprennent néanmoins et provisoirement la tête du classement avant la rencontre Séwé Sport – AFAD, ce lundi au Stade Robert Champroux.