Éditorial :

BON SÉJOUR AU PAYS DES HOMMES INTÈGRES

L’ASEC Mimosas est à Ouagadougou. Il ne s’agit pas, cette fois, d’un déplacement effectué pour un match de Coupe d’Afrique. C’est un voyage réalisé pour poursuivre la préparation, au calme, au Centre Omnisports des Étalons (COMET) du Burkina Faso. 

Avec ce voyage aux pays des Hommes Intègres, notre équipe occupe utilement la trêve internationale. Ce stage permet au staff et aux joueurs de briser la routine des séances de Sol Béni, sans matchs officiels à l’horizon. On imagine aisément que ce séjour de dix jours à l’étranger donnera l’occasion aux encadreurs de redécouvrir leur effectif, d’apprécier différemment les joueurs en les voyant évoluer dans un cadre nouveau. Pour les joueurs, ce stage bloqué est idéal pour confirmer les affinités et gommer les petites incompréhensions qui ne manquent jamais d’agiter la vie d’un groupe.

Certainement depuis Ouaga, la délégation de l’ASEC Mimosas a suivi avec attention les matchs de la Coupe d’Afrique des Nations. Les joueurs ont pu se rendre compte que, pour évoluer dans le haut niveau, le talent seul ne suffit pas. Il faut encore acquérir une discipline tactique et une force mentale et collective permettant de faire les efforts ensemble, d’harmoniser les progrès du groupe, de se comporter en équipe soudée et volontaire. Ce sont ces vertus collectives, essentielles pour aboutir aux performances, que notre équipe est allée chercher dans le domaine des Étalons. Elle y apprendra également l’humilité qui est la compagne de tous les instants du champion en devenir. 

En visitant le COMET, les encadreurs Mimos auront certainement des idées à rapporter pour le projet Gboro Gbata. Ils pourront l’enrichir des constats faits durant leur séjour, afin de contribuer à la réalisation d’un centre fonctionnel et opérationnel, un centre de qualité au service des ambitions de l’ASEC Mimosas. C’est un aspect de cette mission qui ne manquera pas d’intéresser les dirigeants Mimos dans les échanges qu’ils auront avec le staff au retour de Ouaga.

Les dirigeants Mimos n’ont pas effectué le déplacement de Ouaga. Ils sont représentés auprès de l’équipe par Ibrahim CONGO, membre du Conseil d’Administration, qui réside à Ouaga. Celui-ci a été la cheville ouvrière de ce voyage. Il mérite les plus ardents remerciements de notre famille. Cette attitude des dirigeants Mimos confirme qu’à l’ASEC Mimosas, les responsabilités sont partagées et que la confiance envers les encadreurs est réelle.

De Ouaga à Washington, il y a quelques milliers de kilomètres. L’actualité marquée par la prise de fonction du nouveau Président américain m’a donné l’idée d’illustrer la gouvernance de l’ASEC Mimosas en rappelant Théodore Roosevelt, le 26e Président des États-Unis d’Amérique, qui disait : « Le meilleur manager est celui qui sait trouver les talents pour faire les choses, et qui sait aussi réfréner son envie de s’en mêler pendant qu’ils les font ».

Nos talents sont à Ouaga pour travailler, et nous comptons bien les laisser le faire dans la quiétude. Nous n’avons qu’un vœu à leur adresser : Bon séjour au pays des Hommes Intègres !

Par Léonce YACE (Président Délégué de l’ASEC Mimosas)

Extrait du Mimosas magazine N°1310 du 27/01/2016