LES ACTIONS REMONTENT

Après la dernière victoire de notre équipe en Ligue 1 sur le score de 4/0 face à la JCAT, j’ai vécu quelques événements qu’il me plaît de partager ici avec vous. Ils sont révélateurs de l’état d’esprit d’un Actionnaire en période de jours heureux.

Le premier de ces événements est une rencontre que j’ai eue avec un Ambassadeur ivoirien en poste en Asie. Actuellement en mission à Abidjan, il comptait profiter de son séjour pour faire visiter Sol Béni à des opérateurs économiques asiatiques. Alors que je le remerciais de cette initiative, il a tenu à me faire la remarque suivante : « Je ne suis pas un supporteur de l’ASEC Mimosas ; je suis un partisan de l’AFRICA Sports, mais je reconnais que l’ASEC est le club le plus structuré, le mieux organisé, celui vers lequel on peut diriger des annonceurs ». Je lui ai serré la main pour lui exprimer mon accord total avec son observation. Venant d’un supporteur du club rival, vous pouvez imaginer combien sa déclaration m’a procuré joie et satisfaction. Je l’ai interprétée aussi comme une invitation à demeurer un exemple dans notre domaine.

À côté de l’organisation, il y a le sportif. Et là aussi, les choses semblent aller dans le sens voulu par les Actionnaires. Le début de la saison de Ligue 1 nous offre un tableau qui nous réjouit et nous remplit de fierté. Trois matchs disputés, huit buts inscrits, un but encaissé, deux victoires, un nul, c’est du travail bien fait. L’an dernier à ce stade de la saison, nous affichions un bilan qui se présentait comme suit : trois buts pour, deux buts contre, deux nuls, une victoire, pour les trois premiers matchs de la saison. La comparaison est édifiante. Elle nous permet de mesurer la révolution qui est en cours à l’ASEC Mimosas.

Pour bien appréhender cette révolution, il faut se souvenir que nous avons eu un total de vingt-et-un buts inscrits en vingt-six matchs disputés au cours de la saison 2015-2016. Cette saison, nous sommes déjà à huit buts inscrits. L’ASEC retrouve une identité de jeu, des scores et un classement plus conformes à son ADN. Notre place est en tête du classement de Ligue 1 et pas ailleurs. L’embellie constatée, même si elle reste à confirmer, me fait dire que les actions remontent. L’ASEC est de retour et les Actionnaires peuvent s’en féliciter.

 

Autre événement vécu encore cette semaine, j’ai reçu un coup de fil d’un responsable de la FIF, qui me déclarait que l’ASEC, à son grand étonnement, distribuait des fessées à ses adversaires alors qu’il n’avait rien fait de bon ces dernières années. Pour amicale qu’elle fût, je ne pouvais évidemment pas laisser passer cette petite pique. J’ai répondu à mon interlocuteur que nous étions dans le bois sacré, en train de nous préparer. Les anciens nous ayant jugés aptes, nous sommes sortis pour prendre notre vraie place. Il a eu un grand rire, et nous avons mis fin à notre conversation.

Le dernier événement que je voudrais évoquer concerne une interview que j’ai donnée à Radio Côte d’Ivoire en milieu de semaine. Fernand Kouakou m’avait invité à répondre à quelques questions avant le match de coupe de la Ligue, et m’avait demandé notamment de dire ce qui expliquait la forme éblouissante des Mimosas. Je dois vous avouer que la question m’a fait sourire. Je me suis dit intérieurement que c’est bon d’être supporteur de l’ASEC quand tout va bien. Être dirigeant dans ces circonstances est un vrai plaisir. Pour revenir à Fernand Kouakou, je lui ai répondu que nous n’avons pas eu peur de reconstruire et que nous sommes certains d’avoir fait les bons choix. J’ai ajouté pour finir que le plus beau restait à venir.

Ces séquences qui ont meublé ma semaine sportive m’ont conforté dans l’idée que l’ASEC fera une belle et grande saison. Le Président du Conseil d’Administration, Me Roger OUEGNIN, nous l’avait promis. On peut dire qu’il a tenu parole. Il a mouillé la chemise pour bâtir une équipe compétitive et les résultats sont déjà là, visibles. Les actions remontent et les Actionnaires en redemandent. MERCI à tous ceux qui y ont contribué et qui nous permettent de retrouver la fierté d’être Actionnaires.
 

Par Léonce YACE – Président Délégué de l'ASEC MIMOSAS
Extrait du Mimosas magazine N°1303 du vendredi 8 décembre 2016

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

deux × 2 =