« Ce sera une AGME du rassemblement et de la mobilisation »

Le Président du CNACO, MESSOU Kouablan, situe dans l’interview ci-dessous le cadre de l’Assemblée Générale Mixte Elective de dimanche et les dispositions qui ont été prises par le Conseil d’Administration de l’ASEC Mimosas pour en faire une réussite totale et surtout des assises de rassemblement et de mobilisation de la famille jaune et noir.

Monsieur le Président, l’ASEC Mimosas organise son Assemblée Générale Mixte Elective, ce dimanche 28 août, à Sol Béni. Maintenant que les Actionnaires se rendent de plus en plus au Stade pour supporter leur équipe, vous attendez-vous à les accueillir nombreux, à Sol Béni, à l’occasion de ces assises ?

Effectivement, nous nous attendons à accueillir les Actionnaires en grand nombre, à Sol Béni, ce dimanche 28 août 2016, à l’occasion de l’Assemblée Générale Mixte Elective de notre club. Les assises de ce dimanche sont très importantes pour l’avenir de la famille mimosas parce que nous allons renouveler les instances de l’ASEC Mimosas. Le Président Roger OUEGNIN est le seul candidat. C’est la preuve que les Actionnaires lui font toujours confiance pour présider aux destinées de notre club. Mais en plus de la confiance des Actionnaires, il aura besoin du soutien de ceux-ci pour poursuivre son œuvre. C’est pourquoi, nous plaçons la prochaine AGME sous le signe du rassemblement et de la mobilisation pour relever les défis futurs de l’ASEC Mimosas.

Selon les statuts du club, ce sont les membres actifs individuels et les représentants des membres actifs collectifs à jour de leurs cotisations qui peuvent voter. Ces dispositions seront-elles appliquées, ce dimanche ?

C’est ce que nos textes prévoient. Cependant, puisqu’il n’y a qu’une seule liste candidate, le vote se fera par acclamation.

 Tous les Actionnaires présents membres de l’Association ou pas pourront-ils poser aussi des questions au Président Roger OUEGNIN ?

Oui, le Président veut que le débat soit ouvert à tous les Actionnaires présents. La parole sera libérée. Mais toutes les interventions devront se faire dans la discipline et dans le respect. Nous attendons que les Actionnaires fassent des propositions concrètes pour faire évoluer les choses, mais aussi qu’ils prennent des engagements fermes pour soutenir le Conseil d’Administration dans ses efforts de construction du club. Comme les Américains le disent, «Talk is cheap », c’est-à-dire que la parole ou la critique est aisée. Cela est vrai. Même si les choses sont ainsi, pour critiquer, il faut faire d’abord sa part. Vous savez, pour la 6e année consécutive, l’ASEC Mimosas ne sera pas championne de Côte d’Ivoire. Nous avons espéré aussi nous qualifier pour les demi-finales de la Ligue des champions, mais nous sommes éliminés. Les fautifs ne sont ni les dirigeants que nous sommes, ni les encadreurs techniques et médicaux, ni les joueurs. C’est une responsabilité partagée. Mais elle incombe aux Actionnaires à plus de 70% parce que ce sont eux les premiers soutiens de l’ASEC Mimosas qui ne jouent pas leur rôle. Dans les années 1990, quand nous remportions tout en Côte d’Ivoire et que nous faisions trembler les grands clubs d’Afrique, nos sponsors nous apportaient beaucoup plus qu’aujourd’hui. Mais nous faisions aussi de très bonnes recettes d’entrée dans les stades. Les Actionnaires achetaient beaucoup les produits dérivés et obéissaient aux mots d’ordre du club. Aujourd’hui, il n’y a rien de tout cela. Le Président Roger OUEGNIN sait comment rebâtir une grande équipe. Mais il faut que les Actionnaires lui donnent les moyens pour le faire.

 A la suite de l’élection du PCA, les statuts du club seront encore modifiés après les modifications de l’année dernière. Pourquoi ces nouvelles modifications ?

Oui, nos textes connaîtront de nouvelles modifications après celles qui ont été apportées l’année dernière parce que notre club évolue avec son environnement. Certaines dispositions de nos statuts ne sont plus adaptées aux réalités du moment. Il faudra donc les modifier pour coller à l’air du temps. Le Président Roger OUEGNIN et Léonce YACE, le vice-président chargé des affaires juridiques et financières, parleront de ces modifications et expliqueront leur nécessité aux Actionnaires.

 Le CNACO va-t-il louer des cars pour transporter les Actionnaires de leur commune à Sol Béni comme lors des AG des années précédentes ?

Je tiens à informer les Actionnaires que 5 cars de 60 places chacun les transporteront des différentes communes d’Abidjan à destination de Sol Béni. Après l’Assemblée Générale Mixte Elective, les cars les ramèneront à leur point de départ. Vous avez tous les détails sur les convois dans le communiqué ci-contre et à la page 11 du magazine.

 Combien de places sont-elles prévues sous le chapiteau pour recevoir le monde qui est attendu à Sol Béni ?

Je pense que nous avons prévu de la place pour 500 personnes environ.

Y aura-t-il des nouveautés lors des assises de dimanche ?

Oui, il y en aura comme à chacune de nos Assemblées Générales. La première portera sur la durée de la réunion parce que les temps ont changé. Celle de dimanche sera moins longue que d’habitude. La deuxième innovation est que nous offrirons des sandwiches aux Actionnaires à la fin des assises.

 Que diriez-vous pour conclure, Monsieur le Président ?

Je dis aux Actionnaires qu’il est merveilleux de faire partie d’une grande et belle famille comme l’ASEC Mimosas. Cette saison, notre équipe nous a fait rêver à un moment donné. Nous pensions atteindre les demi-finales de la Ligue des champions, nous pensions que nous remporterions aussi le titre de champion de Côte d’Ivoire. Nous n’avons pas atteint ces objectifs. Mais tout cela n’est pas grave. Il faut penser à l’avenir. Et penser à l’avenir, c’est déjà se rendre très nombreux à Sol Béni, ce dimanche, pour écouter le Président Roger OUEGNIN et nous engager dans la voie du rassemblement et de la mobilisation pour continuer à bâtir ensemble l’ASEC Mimosas.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

trois × 3 =