Le 20e titre reporté

L’ASEC Mimosas n’enregistrera pas son 20e titre de Coupe nationale, cette saison. La faute à un manque de  réussite , cet après-midi, lors de la finale de la 53e édition de la Coupe nationale, finalement remportée par le Séwé Sports, sur le score de 2 buts à 1.

Un match pourtant dominé par les Jaune et Noir qui, malgré un début timide, prennent très vite le jeu à leur compte. Le Séwé Sport est acculé et subit les raids offensifs mimosas. Coup sur coup, les joueurs de l’entraîneur TRAORE Siaka enchaînent des occasions de buts, par les attaquants ZAKRI Krahiré, MAGBI Gbagbo Laurent et mêmes les défenseurs KONE Nabi, N’GOUAN Ruffin et GOUA Mahan Marc montés aux avants postes. Mais à chaque fois, les Mimos manquent de réussite et ne parviennent pas à scorer. Contrairement, le Séwé Sport qui, jusque-là, est retranché dans sa moitié de terrain, fait preuve de grande efficacité, sur sa toute première offensive, à la 34e mn. KODJO Cédric s’infiltre dans la défense mimosas et croise une frappe sur laquelle KOFFI Kouakou Hervé est battu (1 – 0 ; 34e mn). Le Séwé Sport ouvre le score contre le cours du jeu et semble maintenant acquérir une certaine confiance pour mener des offensives. Le match redouble en intensité avec une équipe de l’ASEC Mimosas plus que jamais engagée pour refaire son retard. Malgré cette bonne volonté, les Mimos vont à la pause avec un but à leur passif.

L’ASEC Mimosas entame bien la seconde période avec la même volonté de refaire son retard. Très portés sur l’offensif, les Jaune et Noir se découvrent et concède une nouvelle contre-attaque aux Séwékés, à la 56e mn. KODJO Cédric, encore sur le coup, déborde sur le côté gauche de la défense mimosas et place le ballon en retrait pour son coéquipier ANOUMOU Franck Amani qui double la marque pour le Séwé Sports (2 – 0 ; 56e mn), encore contre le cours du jeu et à un moment fort de la domination mimosas.  Déçus, mais pas abattus, les Jaune et Noir reprennent le jeu avec beaucoup de courage et d'abnégation. A force d’insister, les Mimos sont récompensés par la réduction du score, à la 63e mn, par un but de ZAKRI Krahiré qui reprend de la tête un centre de DIARRASSOUBA Daouda (2 – 1 ; 63e mn). Ce but ragaillardit les joueurs mimosas. Deux minutes plus tard, sur une nouvelle offensive, ZAKRI  Krahiré dompte le ballon sur le flanc droit de l’attaque et le met en retrait pour MAGBI Gbagbo Laurent dont la reprise instantanée passe juste au dessus de la barre transversale. Les Mimos sont résolument lancés à l’attaque. BAKAYOKO Adama  et YOHORE Christ font leur entrée en lieu et place de TRAORE Moussa et de MAGBI Gbagbo Laurent Junior. La pression sur le Séswé Sport est infernale. L’ASEC Mimosas se procurent encore des occasions, toujours sans réussite, jusqu’au bout du temps règlementaire où elle obtient un coup-franc, à quelques mètres de la surface de réparation adverse.  DIARRASSOUBA Daouda l’exécute et place la balle sur la tête de KONE Nabi. Le ballon est repoussé par DIABAGATE Seck, le gardien de but du Séwé Sport et arrive  dans les pieds de ZAKRI Krahiré qui le reprend pour égaliser. Que non, dit l’arbitre burkinabé, OUEDRAOGO Boukari, qui signale une position de hors-jeu.
Le Séwé Sport remporte ainsi la 53e édition de la Coupe nationale, face à une équipe de l’ASEC Mimosas qui n’a pas démérité et sur laquelle on pourrait accorder toute notre confiance pour aller chercher un bon résultat au Maroc, face au WAC Casablanca, le dimanche 14 août prochain, lors de la 5e journée des matches de poules de la Ligue des champions.

Allez Mimos !

H.K

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

13 − huit =