KOFFI Hervé conduit l’ASEC Mimosas en demi-finales

En arrêtant 3 tirs au but du SC Gagnoa, pendant la séance des tirs au but, cet après midi, au Stade Robert CHAMPROUX, lors du dernier match des quarts de finale de la Coupe nationale, KOFFI Kouakou Hervé, le gardien de but de l’ASEC Mimosas a permis à son équipe d’arracher la dernière place pour les demi-finales de la Coupe nationale où elle affrontera le Stella Club d’Adjamé.

Dans ce choc à l’allure d’une belle entre l’ASEC Mimosas et le SC Gagnoa qui se sont, à chaque fois, séparés sur le score nul et vierge, en Ligue 1, il n’a pas fallu longtemps pour voir les premières occasions de but. C’est l’attaquant MAGBI Gbagbo qui lance les hostilités dès la 4e mn, par une lourde frappe qui passe malheureusement au dessus de la barre transversale. La réplique du SC Gagnoa ne se fait pas attendre et intervient à la 6e mn, sur une contre-attaque. Heureusement pour l’ASEC Mimosas, KOFFI Kouakou Hervé fait un sortie à propos, pour faire échec à KOUADIO Yao Guillaume, le milieu de terrain du SC Gagnoa. Le match démarre  donc sur les chapeaux de roues avec deux équipes portées sur le jeu offensif. A la 9e mn, l’ASEC Mimosas revient à la charge, par le même, MAGBI Gbagbo Laurent dont la nouvelle frappe est repoussée par CISSE Abdoul Karim, le gardien de but du SC Gagnoa. Dans le feu de cette action, l’ASEC Mimosas amorce une nouvelle contre-attaque. DIARRASSOUBA Daouda déborde sur le côté gauche de l’attaque et envoie un parfait centre dans le petit rectangle pour le coup de tête de BAKAYOKO Adama, qui malheureusement est mal orienté. Les Jaune et Noir  prennent une légère ascendance dans le jeu et oblige les Gagnolais à attendre et à jouer sur des contres. A la 23e mn, l’ASEC Mimosas est à deux doigts d’ouvrir le score sur cette passe en retrait de BAKAYOKO Adama pour MAGBI Gbagbo Laurent dont la reprise oblige CISSE Abdoul Karim à une parade reflexe pour empêcher le ballon de franchir la ligne de but. L’ASEC Mimosas se procure de belles occasions de but, mais ne parvient toujours pas à les concrétiser. Pire, les Mimos doivent se séparer du défenseur central KONE Nabi Ibrahim, sorti sur blessure et remplacé par ABLAKOR Yao Yves (40e mn). La pause est atteinte sur le score de parité (0 – 0).

Le début de seconde période est beaucoup plus fermé, mais le match garde un rythme intense avec une réelle bataille dans l’entrejeu. Il faut attendre la 59e mn pour suivre la première grande menace de cette période. Elle est à l’actif de l’ASEC Mimosas, dans les pieds d’AKA Serge Arnaud dont la frappe est encore repoussée par le gardien de but du SC Gagnoa. Dès lors, l’ASEC Mimosas se procure de nombreuses occasions mais en concède également. A la 65e mn, KOFFI Kouakou Hervé se déchire sur un centre, mais parvient à se reprendre pour écarter le danger.  Le match bat son plein, mais le trio arbitral semble dépassé par le rythme effréné des actions, provocant ainsi le courroux des supporters. Malgré un dernier coup-franc direct envoyé par MAGBI Gbagbo Laurent, le score ne changera pas. On a donc recourt à la séance des tirs au but. Et là, on s’en remet à KOFFI Kouakou Hervé, l’international gardien de but burkinabé de l’ASEC Mimosas qui, on se rappelle, avait fait échec à 5 tireurs de l’ASI d’Abengourou, lors des 16es finales. Comme attendu, le gardien de but de l’ASEC Mimosas a encore confirmé sur ses grandes qualités. Il a arrêté, l’une après l’autre, les tentatives des 3 premiers tireurs du SC Gagnoa (KANGOH Simon, DALI Okahué et KOUADIO Cédric), alors que ABLAKOR Yao Yves, MAGBI Gbagbo Laurent et BAKAYOKO Adama  réussissaient leur tentative pour l’ASEC Mimosas. L’ASEC Mimosas l’emporte  donc aux tirs au but (3 – 1), grâce à un excellent KOFFI Kouakou Hervé et se qualifie pour les demi-finales, qu’elle disputera, le mercredi prochain, contre le Stella Club d’Adjamé qui a éliminé l’ES Bingerville, le jeudi dernier.

H.K 

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

trois × 5 =