La SOA contraint l’ASEC au match nul

La SOA a résisté à l’ASEC Mimosas en obtenant un match nul (1 – 1), cet après-midi, au Stade Municipal de Yamoussoukro, lors de la 21e journée de la Ligue 1, dans une rencontre ou tout était réuni pour que les Jaune et noir ne repartent pas avec les trois points de la victoire.

Sur un terrain dégradé du Stade Municipal de Yamoussoukro et à la limite du praticable, les Mimos revenus d’Egypte seulement trois jours avant, manquent  visiblement de fraîcheur physique et tardent à prendre leurs repères. La première mi-temps mimosas est sans saveur avec une nette possession du ballon, mais une absence totale d’occasions de but. La première opportunité de but n’intervient qu’après la 21e mn. Sur un centre venu de la droite, la double  tentative de reprise de volée de ZAKRI Krahiré puis de GOUA Marc Marc ne parvient pas à déstabiliser le bloc défensif de la SOA.  Jusque  là, dans une position attentiste, les Militaires profitent d’une faute de main de KANGOUTE Adama aux abords de la surface de réparation pour créer le danger dans le camp mimosas à la 32e mn. Sur ce coup de pied arrêté, KONAN Konan Boris place le ballon qui va se loger dans la lucarne droite des buts gardé par DIOMANDE Namory, pour l’ouverture du score (1 – 0 ; 32e mn).  Menée contre le cours du jeu, l’ASEC Mimosas se montre plus pressante à l’assaut du camp militaire. Elle obtient à son tour, deux minutes après, un coup franc similaire à celui du but de la SOA. Mais la tentative de N’GOH Brou Manassé est repoussé en corner par SYLLA Mamadou, le gardien de but de la SOA. L’ASEC Mimosas prend désormais et entièrement le jeu à son compte, mais, par précipitation et   par maladresse ses actions n’aboutissent pas. On atteint la pause à l’avantage de la SOA.

Les Mimos reviennent des vestiaires avec beaucoup plus de conviction. Mais, ils sont rattrapés par le mauvais état de la pelouse qui les empêche d’élaborer un beau jeu. N’empêche, les Mimos se lancent à l’attaque et se découvrent par la même occasion. Ce qui permet aux militaires de tenter des contre-attaques, comme sur celle de la 48e mn. MABEA Kouya Aristide s’effondre dans la surface de réparation mimosas. Sans hésiter, l’arbitre accorde un penalty à la SOA. Heureusement pour l’ASEC  Mimosas, DIOMANDE Namory repousse la frappe de KONAN Konan Boris. L’ASEC Mimosas pousse et procède à un changement tactique avec un double changement. MAGBI Gbagbo Junior et KRAMO Kouamé font leur entré en lieu et de place de N’GOH Brou Manassé et de KANGOUTE Adama. Les Militaires sont complètement confinés dans leur moitié de terrain pour procéder par des contre-attaques. A force de pousser les Mimos finissent par obtenir l’égalisation à la 78e mn. ZAKRI Krahiré, sur le flanc droit envoie un centre sur lequel SYLLA Mamadou se troue et permet à KRAMO Kouamé de placer sa tête et pousser le ballon dans les filets (1 – 1 ; 78e mn). L’égalisation acquise, les Mimos continuent de marcher sur la défense militaire. La pression s’intensifie malgré les pertes de temps occasionnés par des blessures imaginaires pour casser le rythme de jeu mimosas. Dans les derniers instants du temps additionnel et sur une réelle opportunité mimosas l’arbitre signale une position imaginaire de hors jeu et met fin à la rencontre. L’ASEC Mimosas concède ainsi un nouveau match nul à la SOA et doit absolument par l’AS Denguélé, ce jeudi, lors de son match en retard de la 20e journée, pour racoler au peloton de tête.

H.K

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

4 × trois =