L’ASEC Mimosas fait la très bonne opération

L’ASEC Mimosas  enchaîne avec la victoire après son succès face à l’Africa Sports, lors du derby de la 15e journée, en s’imposant au Stade d’Abidjan (0 – 2), cet après-midi, au Stade Robert CHAMPROUX, dans le choc de la 16e journée de la Ligue 1. Une victoire probante qui propulse les Mimosas à la 2e place du classement sous réserve du match reporté AS Denguélé – AFAD.

Le match débute sur les chapeaux de roue par une première chaude alerte de l’ASEC Mimosas dans le camp stadiste, dès la 4e mn. La réponse stadiste est immédiate, sur une frappe lointaine de KONE Moyabi qui ne surprend nullement KOFFI Kouakou Hervé, le gardien de but mimosas. A la 11e mn, l’ASEC Mimosas mène une nouvelle offensive.  Après un excellent une-deux avec N’GOUAN Ruffin, ZAKRI Krahiré rate le geste décisif de servir DAO Youssouf idéalement placé dans la petite surface de réparation. Passé ses minutes chaudes, le match baisse en intensité jusqu’à  ce fait de la 35e mn. Hors du champ de jeu et après une lutte, le milieu de terrain stadiste, OUATTARA Abdoulaye donne un coup de coude à N’GOUAN Ruffin sous les yeux de l’arbitre assistant. Le carton rouge s’en suit et le joueur est expulsé. A 10 contre 11, les Stadistes se cantonnent dans leur moitié de terrain laissant complètement le jeu à l’ASEC Mimosas. Sereinement, les Mimos mènent des offensives sans succès jusque dans le temps additionnel de cette première partie. Les Jaune et Noir obtiennent un corner sur le flanc droit de l’attaque.   NOUWOKLO Kossivi  se charge de l’exécution. Son centre est repris  de la tête par le défenseur central, KONE Nabi, monté aux avant-postes et qui ne laisse aucune chance à BAMBA Drissa, le gardien de but stadiste (0 – 1 ; 45’+2). L’ASEC Mimosas ouvre donc le score, juste avant le coup de sifflet de l’arbitre pour la pause.

Au retour des vestiaires, on assiste a une plus nette domination  des Jaune et noir. Malheureusement, les joueurs mimosas manquent  de lucidité dans le dernier geste et s’exposent à des contre-attaques stadiste, sous l’impulsion de leur attaquant, OUATTARA Ibrahim. Les Mimos sont néanmoins souverains et plus à l'aise dans cette deuxième partie. A la 73e mn, TRAORE Baba Lamine, entré en lieu et place de ZAKRI Krahiré pénètre dans défense stadiste et sert DAO Youssouf. Dos au but, le buteur mimosas pivote sur lui-même avant d’envoyer une frappe croisée qui va heurter le poteau gauche du but stadiste.  Ce n’était que partie remise pour le jeune attaquant, puisque, 3 minutes plus tard, sur une action d’attaque, il réussit un beau lob sur le gardien de but stadiste venu à son interception et double la marque pour son équipe (0 – 2 ; 76e mn). Le break est fait pour l’ASEC Mimosas et les Enfants peuvent s’amuser. Les Mimos déroulent devant un public euphorique  du Stade Robert CHAMPROUX. Malgré de nouvelles opportunités l’ASEC Mimosas  se contentera de cette victoire sur ce score de 2 buts à 0 qui lui permet d’occuper la 2e place du classement  attendant le résultat du match en retard  AS Denguélé – AFAD et de revenir à 3 points de l’AS Tanda tenu en échec (0 – 0), cet après-midi, sur ses bases par Moossou FC. Les Mimos devront garder leur concentration pour signer une troisième victoire d’affilée, déjà, ce mercredi 1er juin, face à l’AFAD, lors de la 17e journée de la Ligue 1.

Harouna KONE

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

1 × 1 =