L’ASEC Mimosas gagne et surclasse l’Africa Sports

A l’issue d’un derby âprement disputé, l’ASEC Mimosas a pris le meilleur  sur sa rivale l’Africa Sports, qu’elle a battu (2 – 1), cet après-midi, au Stade Robert CHAMPROUX, lors de la 15e journée de la Ligue 1. Une précieuse opération pour les Mimos qui non seulement reprennent le dessus sur leurs adversaires du jour dans le classement, mais aussi se relancent dans la course au titre, à 5 longueurs de l’actuel leader l’AS Tanda.

Après la déconvenue contre l’ASI, lors de la journée précédente, l’ASEC Mimosas savait qu’un faux pas lui était pratiquement interdit face au rival, cet après-midi. Le match commence donc tambour battant pour les Jaune et Noir qui lancent la première offensive dès la 4e minute. DAO Youssouf est servi dans sa course, dans le dos de la défense vert et rouge et envoie une lourde frappe que repousse le gardien de but SANSAN Martin de l’Africa Sports. La réaction des Aiglons est immédiate. Pratiquement dans la foulée de  l’action mimosas,  et à la suite d’un beau jeu collectif, Arsène LOKO sert, à son tour, dans le dos de la défense mimosas, BLAGNON Goué dont la frappe, surpuissante est  également repoussée par KOFFI Kouakou Hervé, le gardien de but de l’ASEC Mimosas. Le match est ainsi véritablement engagé avec un rythme infernal. A la 7e mn, BLAGNON Goué obtient une nette occasion de but sur un centre de GUILLAUME Nicaise. Heureusement pour l’ASEC Mimosas, l’attaquant oyé a les pieds carrés face à KOFFI Hervé.  Un avertissement qui n’est pas pris au sérieux par les Jaune et Noir puisque 3 minutes seulement après, et sur une longue transversale du lateral gauche de l’Africa Sports, le défenseur KONE Nabi est lobé. Le ballon profite à BLAGNON Goué qui s’écroule dans la surface de réparation dans son duel avec N’GOUAN Konan Ruffin. L’arbitre accorde le penalty à l’Africa Sports.  BLAGNON Goué se fait justice et transforme le coup de pied arrêté, sur un parfait contre-pied (0 – 1 ; 10e mn). L’ASEC Mimosas est déjà menée et doit maintenant réagir. A la 16e mn, les Mimos obtiennent un coup-franc à une vingtaine de mètres du but Oyé.  NOUWOKLO Kossivi, la recrue du mercato l’exécute remarquablement mais le ballon est dévié du bout des doigts par le gardien de but de l’Africa  Sports. La pression mimosas s’accentue sur le camp oyé. L’Africa est acculée et profite de certains coups de pied arrêté pour créer le danger dans le camp mimosas comme sur ce coup-franc de la 25e mn exécuté par LAGO Michaël qui sollicite la belle détente de KOFFI Hervé. L’ASEC Mimosas est récompensée de ses efforts à la 37e mn, sur un coup-franc plein axe, des 20 mètres. NOUWOKLO Kossivi se saisit du ballon et arme une puissante frappe, à ras de terre, sur lequel SANSAN Martin affiche toute son impuissance  (1 – 1 ; 37e mn). Une égalisation bienvenue qui permet aux Jaune et Noir de rejoindre le vestiaire avec la parité au score malgré des velléités de l’Africa Sports en fin de la première partie.

Le retour de vestiaire mimosas est remarquable. Bien en place, les poulains de TRAORE Siaka sont les premiers à mettre à exécution leurs menaces. A la 49e mn, N’GOUAN Konan Ruffin déborde sur le côté  gauche mais sa frappe trouve le petit filet extérieur. 4 minutes plus tard, c’est au tour de ZAKRI Krahiré de déborder sur le côté droit puis d’envoyer un centre pour la tête de NOUWOKLO Kossivi qui passe au-dessus de la barre transversale. La domination mimosas est beaucoup plus visible en cette seconde période. Le match est plus dur avec une équipe de l’Africa Sports plus agressive. A la 60e mn, sur un autre coup-franc, NOUWOKLO Kossivi place un ballon piqué pour KANGOUTE Adama, un peu court sur l’action. Les Mimos reviennent à la charge, à la 63e mn, sur une phase de jeu remarquable, partie de N’GOUAN Ruffin qui remonte le terrain avant de servir NOUWOKLO Kossivi, bien excentré. Ce dernier envoie un parfait centre, coupé au premier poteau par la tête croisée de DAO Youssouf qui prend à défaut le gardien de but de l’Africa Sports, une fois encore impuissant (2 – 1 ; 63e mn). C’est l’Africa Sports Sports qui court maintenant derrière l’égalisation. Elle est tout-près de l’obtenir à la 74e mn, sur une mésentente entre KANGOUTE Adama et son gardien de but. Heureusement, l’occasion est mal exploitée par les joueurs vert et rouge. L’Africa Sports a du mal à s’approcher du camp mimosas et s’essaye donc à des frappes lointaines comme celle de LAGO Michaël qui est heureusement bien repoussée par KOFFI Kouakou Hervé. L’ASEC Mimosas tient sa victoire et ne lâche rien jusqu’à la fin des 90 mn  plus 4 mn de temps supplémentaire. Une victoire importante qui permet à l’ASEC de réaliser un grand bond vers l’avant, passant de la 8e à la 5e place du classement devant l'Africa Sports (7e) et à désormais 5 points du leader, l’AS Tanda. L’ASEC Mimosas doit maintenant mettre le cap sur le Stade d’Abidjan, l’adversaire de la 16e journée,  le samedi 28 mai prochain, pour confirmer le bel élan pris.

 

H.K

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

sept + 1 =