Les Mimos ont manqué de fraîcheur

En déplacement au Stade de la Paix de Bouaké, l’ASEC Mimosas a concédé sa deuxième défaite en Ligue 1, face au CO Korhogo (1 – 0), ce lundi après-midi, lors du match comptant pour la 12e journée en retard de la Ligue 1. Une défaite qui plombe les Mimos à la 10e place avant leur match en retard de la 13e journée, contre Yopougon FC.

C’est un déplacement piège qui attendait les Mimos, ce lundi, à Bouaké, trois jours seulement après leur arrivée de la Tunisie. La fatigue aidant, le match s’avère très difficile pour les poulains de Gigi qui n’ont véritablement pas pu imposer leur jeu à cette équipe du CO Korhogo. Une formation korhogolaise très engagée et dévouée  pour obtenir au moins un match nul. Les Jaune et Noir sont méconnaissables, à l’image de ZAKRI Krahiré, à qui, rien ne réussit, cet après-midi. A la 17e mn, sur l’une des rares occasions de cette première période, GOUA Mahan Marc place une balle en retrait, dans la surface de réparation adverse pour ZAKRI Krahiré qui rate complètement sa reprise. La première mi-temps est insipide avec de nombreux déchets techniques de part et d’autres. L’ASEC Mimosas cherche donc à faire la différence sur les coups de pieds arrêtés. Là aussi, pas de réussite. A la 25e mn, la frappe de DIARRASSOUBA Daouda, sur coup-franc, va heurter la barre transversale. On atteint donc la pause sur le score nul et vierge (0 – 0).

Le début de seconde période ressemble terriblement à la première partie avec toujours des gestes techniques approximatifs. Mais le match est beaucoup plus intense avec une réelle volonté pour les Mimos d’ouvrir le score. L’ASEC Mimosas se procure des occasions. A la 69e mn, GOUA Marc déborde sur le côté et envoie un centre sur lequel BAKAYOKO est un tout petit peu court pour reprendre de la tête et marquer. Sept minutes plus tard les Mimos reviennent à la charge. Sur une longue touche N’GOUAN Ruffin, le ballon profite à DAO Youssouf dont la reprise du plat du pied est d’abord renvoyée par la barre transversale. S’en suit alors un cafouillage qui profite encore au même DAO Youssouf qui réussit cette fois à mettre une belle reprise qui finit au fond des filets. Le but est malheureusement refusé par l’arbitre pour charge sur le gardien de but. Le COK recule, mais ne cède pas. Mieux, il profite d’un coup-franc mal exploité par l’ASEC Mimosas pour amorcer une contre-attaque. Sur  cette action de la 85e mn, le ballon est mis dans le dos de la défense. Dans sa tentative pour annihiler le danger KOFFI Kouakou, le dernier rempart de l’ASEC Mimosas fait une sortie, mais apprécie mal la trajectoire du ballon. Il est lobé. Ce qui profite bien à l’attaquant du COK, KONE Djakaridja qui n’a plus qu’à pousser le ballon dans les filets pour ouvrir le score et donner la victoire au COK (1 – 0).  Une défaite qui empêchera  l’ASEC Mimosas de monter sur le podium avant la fin des matches aller de la Ligue 1. Les Mimos devront néanmoins oublier ce match et se concentrer sur celui de la 13e journée en retard contre Yopougon FC, le vendredi 29 avril prochain, qui leur permettrait de quitter la 10e place pour la 6e.

 

Harouna KONE

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

quinze + 18 =