DAO Youssouf, le buteur retrouvé ?

En l’espace de quelques matches depuis le retour de TRAORE Siaka dit Gigi sur le banc de l’ASEC Mimosas, le jeune attaquant DAO Youssouf, issu de l’Académie MimoSifcom, le centre de formation du club, a subitement retrouvé toutes ses sensations de buteur. L’équipe jaune et noir a-t-elle trouvé en lui le buteur qu’elle recherchait ?

Incroyable, mais vrai! L’efficacité retrouvée du jeune attaquant DAO Youssouf est remarquable, voire impressionnante. Il marque but sur but. Il en a quatre à son actif en l’espace de trois matches contre l’équipe du Séwé Sport battue (2-1 ; 9e journée en retard de la L1), puis face à celle de Moossou FC vaincue (2-0 ; 11e journée de la L1), ensuite devant Al Ahly Tripoli également battue (2-0) lors des 8es de finale aller de la Ligue des champions Orange.

L’arrivée de TRAORE Siaka dit Gigi sur le banc de l’équipe est-elle à l’origine de cette efficacité offensive salutaire pour l’équipe? Même si lui clame qu’il poursuit le travail entamé ensemble avec ASSOUMOU Jean-Marie à qui il a succédé, il n’empêche que sous sa houlette, le jeu collectif de l’équipe a changé merveilleusement ainsi que les performances individuelles des joueurs. Le cas du jeune attaquant DAO Youssouf en est le bel exemple.

La belle métamorphose

Revenu de prêt de l’AFAD, à l’intersaison avec d’autres camarades de promotion formés à l’Académie MimoSifcom, le centre de formation de l’ASEC Mimosas, DAO Youssouf a connu, comme toute l’équipe, un début de saison difficile, avant de retrouver ses repères à partir de la 9e journée en retard de la Ligue 1, contre le Séwé Sport de San Pedro. Cette rencontre coïncidait aussi avec le retour de Gigi sur le banc. Et ce fut le déclic pour le groupe comme pour DAO Youssouf. Pour la première fois depuis le début de la saison, l’ASEC Mimosas marque deux buts, l’emporte 2-1 et DAO est l’auteur de l’ouverture du score suite à une magnifique tête plongeante (39’). Trois jours plus tard, le samedi 02 avril 2016, lors de la 11e journée de la Ligue 1, l’ASEC Mimosas joue encore merveilleusement et gagne avec panache (2-0) grâce à deux belles réalisations de DAO Youssouf (40’ et 69’). Mais de mauvaises langues pouvaient encore parler de feu de paille ou de marin d’eau douce.

Un harponneur en eaux profondes

DAO Youssouf qui a retrouvé la confiance sous Gigi va prouver le contraire et montrer que s’il marque en Ligue 1, il peut aussi le faire au niveau continental, en Ligue des champions et montrer qu’il est bien un harponneur en eaux profondes. On en a eu la preuve lors des 8es de finale aller, le samedi dernier, au Stade Robert Champroux, contre la formation libyenne d’Al Ahly Tripoli. Dans ce match plein, difficile, à la fois physique, technique et très tactique, DAO s’illustre d’abord comme un grand harceleur de la défense libyenne qu’il contribue à émousser avant de faire parler encore son sens du but en ouvrant la marque d’une belle pichenette du pied droit, après avoir résisté à la charge de deux défenseurs d’Al Ahly Tripoli (59’). Ce fut le but de la délivrance, mais aussi celui qui allait ouvrir la voie du succès à son équipe puisque l’ASEC Mimosas l’emportera finalement (2-0) grâce à un second but inscrit sur un lob magistral des 35 mètres d’AKA Serge Arnaud (79’). DAO Youssouf serait-il enfin le buteur que l’ASEC Mimosas recherchait ? Les Actionnaires l’espèrent bien. A lui de continuer à le prouver.

 

K.I

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

3 × 1 =