La bonne affaire mimosas!

Avant de s’envoler pour la Tunisie, pour le match retour, l’ASEC Mimosas a fait un grand pas vers la qualification pour les quarts de finale, cet après-midi, au Stade Robert CHAMPROUX, en prenant le dessus (2 – 0) sur Al Ahly Tripoli, lors du match aller des 8es de finale de la Ligue des champions.


Le match démarre timidement avec une légère pression mimosas. La première grande alerte mimosas se situe à la 6e mn. Sur un centre de KAMENI Joseph venu de la droite, DAO Youssouf puis DIABY Amara ne parviennent pas à tromper ABDALLA Ahmed, le gardien de but libyen. L’ASEC Mimosas assoit peu à peu son jeu et tente de déstabiliser l’adversaire. Comme on s’y attendait, les Libyens sont attentistes et tentent de profiter des pertes de balle mimosas pour amorcer leurs offensives. La première période est dominée par les mimos qui manquent cruellement de réalisme. Les deux équipes rejoignent les vestiaires sur le score de parité de 0 but partout.

Du retour des vestiaires, on retrouve une équipe plus déterminée de l’ASEC Mimosas. L’équipe joue beaucoup mieux, mais elle a du mal à conclure ses actions. C’est finalement, le jeune DAO Youssouf, le buteur providentiel qui va faire chavirer le Stade Robert Champroux. A la 59e  mn, sur une perte de balle libyenne dans le milieu de terrain, AKA Serge sert GOUA Mahan Marc qui prolonge le ballon dans la course de DAO Youssouf. Ce dernier devance son garde du corps pour pousser  le ballon dans les filets d’ABDALLA Ahmed, le gardien de but libyen (1 – 0 ; 59e mn). Le plus dur est fait pour l’ASEC Mimosas avec cette ouverture du score. Revigorés par ce but, les Jaune et Noir appuient sur  l’accélérateur. Le match s’enflamme et les Libyens ne savent plus comment contenir la furia mimosas et multiplient les fautes. Les Mimos ne lâchent plus rien et continuent inlassablement leur domination. Ils sont encore récompensés de leurs efforts, à la 79e mn. AKA Serges intercepte un ballon et tente un lob des 25 mètres qui va se loger dans les filets du pauvre ABDALLA Ahmed pour doubler le score, en faveur des Jaune et Noir (2 – 0 ; 79e mn). L’ASEC conforte son avantage et continue d’insister pour, pourquoi pas, marquer un 3e but. Al Ahly se décide enfin à aller chercher les Mimosas. Mais trop tard. Tout est verrouillé au niveau de la défense mimosas. L’ASEC Mimosas gagne par deux buts d’écart sans en prendre un. Un bel avantage qu’il faudra confirmer le mercredi 20 avril prochain, à Tunis, lors du match retour, pour se qualifier pour la fameuse phase de poules de la Ligue des champions. En attendant, les Mimosas devront effectuer un déplacement à Bondoukou, où ils affronteront les Etoiles du Zanzan (AS Tanda), le mercredi 13 avril prochain, dans le cadre du match capital de la 10e journée en retard de la Ligue 1.

H.K

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

19 − 17 =