L’ASEC Mimosas poursuit sa remontée

Grâce à un doublé de son jeune attaquant DAO Youssouf, l’ASEC Mimosas a pris le meilleur sur Moosou FC, cet après-midi, au Stade Robert Champroux, lors de la 11e journée de la Ligue 1. Une belle victoire qui démontre la montée en puissance des Mimosas.   

L’ASEC Mimosas entame le match par un bon pressing  offensif sur une équipe de Moossou FC repliée dans sa moitié de terrain et cherchant à profiter des pertes de balle mimosas pour amorcer des offensives. Les Mimos affirment déjà leur emprise, dès la 3e mn, par une frappe des 25 mètres de DIABY Amara qui met  le gardien de but des hommes du trône en grande difficulté. Le camp de Moossou FC est assiégé et l’ASEC Mimosas est tout près d’ouvrir le score, à la 21e mn. Après un débordement d’AKA Serge sur le côté gauche, KAMENI Joseph, à l’opposé, dans la surface de réparation est remarquablement servi. Malheureusement, ce dernier rate son contrôle et envoie sa frappe dans les nuages. L’ASEC Mimosas domine, mais est hésitante et manque de réalisme. Moossou FC prend peu à peu confiance et tente d’inquiéter l’ASEC Mimosas. A la 38e mn, son milieu de terrain, Willy Braciano TA BI se défait de son vis-à-vis, à l’entrée de la surface de réparation et déclenche une puissante frappe qui trouve heureusement le poteau gauche extérieur du but gardé par KOFFI Hervé.  Une très belle alerte qui a le mérite de fouetter l’orgueil mimosas. Pratiquement sur la relance, Kameni Joseph, sur le flanc droit de l’attaque, envoie un beau centre pour la tête de KRAMO Kouamé Aubain, repoussée une première fois par le gardien  de but de Moossou FC. En très bon attaquant opportuniste, DAO Youssouf surgit pour placer une autre tête qui fait mouche (1 – 0 ; 39e mn).  Malgré cette ouverture du score, les Mimos n’en démordent pas avec la pression dans le camp adverse. Ils s’offrent davantage d’occasions de buts qui n’aboutissent malheureusement pas, avant le coup de sifflet de l’arbitre pour la pause.

Au retour des vestiaires, et avec des changements dans ses rangs, Moossou FC  se décide à aller chercher l’ASEC Mimosas dans sa moitié de terrain. Le match est beaucoup plus équilibré et Moossou FC se montre menaçante comme sur cette action de la 58e mn. La frappe plein axe, à l’entrée de la surface de réparation de  WAFOUGOSSANNI Ismaëla, est mis en  corner par une belle claquette de KOFFI Kouakou Hervé, le gardien de but mimosas. Moossou FC revient à la charge, à la 63e mn, avec une réelle opportunité d’égalisation, mais la tête de KONE Abdoulaye rase le poteau gauche de KOFFI Hervé, complètement battu, sur l’action. L’ASEC Mimosas est menacée et décide de réagir. A la 67e KRAMO Aubin, sur le flanc gauche de l’attaque déclenche une frappe qui passe juste, à côté du poteau opposé. Une minute plus tard, DAO Youssouf est à la conclusion d’une belle offensive. Sa frappe croisée trompe une seconde fois le gardien de but de Moossou FC. DAO Youssouf réalise ainsi son doublé et double la marque pour son équipe (2 – 0 ; 68e mn). Le match s’anime un peu plus et l’ASEC Mimosas obtient encore des possibilités de  corser l’addition.  A la 70e mn, GOUA Mahan Marc s’infiltre dans la surface de réparation et met un retrait dans la petite surface de Moossou FC, mais ne  trouve aucun preneur. Dans le temps additionnel, l’ASEC Mimosas se procure deux autres réelles  occasions de buts  dans les pieds du nouvel entrant, DOSSO Abou qui, visiblement, manquant d’inspiration et de confiance, n’optimise pas ses  actions. L’ASEC Mimosas l’emporte néanmoins, sur le score de 2 buts à 0. Un deuxième succès de suite qui permet à Gigi et ses poulains de faire un bond considérable dans le classement de la Ligue 1, passant de la 9e à la 6e place. Un bon bol d’air de confiance qui leur permet d’attendre sereinement les Libyens d’Al Ahly, le samedi  9 avril prochain, au Stade Robert CHAMPROUX, lors du match aller des 8es de finale de la Ligue des champions.

 

Harouna KONE

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

huit + quinze =