Les Mimos assurent l’essentiel pour se qualifier

L’ASEC Mimosas a acquis sa qualification pour les seizièmes de finale de la Ligue des champions, malgré le match nul (0 – 0) enregistré cet après-midi, au  Stade FHB, face à l’AS CotonTchad, lors du match retour du Tour préliminaire de la Ligue des champions.

Dans ce match à risque pour l’ASEC Mimosas qui s’était déjà imposé (0 – 1), il y’a deux semaines, à N’Djaména, ce sont les visiteurs qui se montrent les plus dangereux, dès la 4e mn.  L’attaquant Armand DJERABE est fauché dans la surface de réparation par le gardien de but mimosas. Les Tchadiens obtiennent, sur ce penalty sifflé, une réelle opportunité de remettre la parité au score sur l’ensemble des deux matches. Heureusement pour l’ASEC Mimosas, Constant MADTOINGUE chargé de l’exécution prend le gardien à contre-pied, mais rate totalement le cadre du but. Un avertissement sans frais pour les Mimosas qui décident de prendre totalement les choses en mains. L’ASEC Mimosas est maître du jeu et se crée coup après coup des occasions de but. A la 12e, la frappe à l’entrée de la surface de réparation de BILE Georges rase le poteau tchadien. Dans le courant de cette action, TRAORE Baba Lamine tente une frappe qui est malheureusement repoussée par DIARRA Gérard, le gardien de but de l’ASCOT. La main mise de l’ASEC Mimosas est totale sur le match, mais les imprécisions  de ses joueurs sont criardes. BAKAYOKO Adama, KAMENI Joseph et même TRAORE Baba Lamine ont le pied carré à chaque fois devant le dernier rempart Tchadien. On atteint la pause sur ce score nul et vierge.

Au retour des vestiaires, l’ASEC Mimosas accentue sa domination. Les tchadiens se contentent de défendre et de retrouver leur attaque par de longues balles. A la 49e mn, et certainement l’une des plus belles opportunités. KAMENI Joseph fixe bien la défense et se retrouve face au gardien de but. Mais il fait le choix de l’altruisme en voulant mettre le ballon pour BAKAYOKO Adama. Plus prompt, le portier tchadien intercepté la passe. Sept minutes plus tard, KAMENI Joseph, part encore dans le dos de la défense pour se présenter dans la surface de réparation, mais encore ne sait quoi faire du ballon. A la 77e mn, le jeune KRAMO Aubin, entrée en lieu et place d’AKA Serge, déborde sur le côté gauche et envoie un centre au point de penalty qui ne trouve malheureusement pas de coéquipiers pour scorer. La domination mimosas est totale mais stérile, à cause des mauvais choix et des imprécisions techniques. Malgré donc, un match à sans unique les Jaune et Noir ne réussiront pas à marquer et gagner. Ils se contenteront donc de ce match nul suffisant pour passer leur permettre de se qualifier pour les seizièmes de finale, où ils affronteront l’équipier Sud Africaine de Kaizer Chief, déjà dans la période du 11 au 13 mars prochain, pour le match aller, en Afrique du Sud. Avant ce rendez-vous l’ASEC Mimosas devra se faire une bonne santé face à la SOA, le jeudi 3 mars prochain, dans le match en retard de la 8e journée de la Ligue 1. 

H.K

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

10 − 2 =