Le Horoya répond à l’ASEC

En Stage bloqué de deux semaines à Sol Béni, depuis le 11 janvier et défait (1 – 0), lors de leur première confrontation, sur le terrain Laurent POKOU, le samedi dernier, le Horoya AC a obtenu sa revanche sur l’ASEC Mimosas, sur le même score, dans la matinée de ce samedi 23 janvier, au Stade Robert CHAMPROUX, au  cours de la seconde confrontation. Un vrai match test pour les deux équipes, qui préparent leur entrée en lice en Ligue des champions, dans le courant du mois de février. 


Cette  rencontre spectaculaire et riche en occasions de but a démarré sur les chapeaux de roues. Dès la 2e minute, le virevoltant attaquant du Horoya AC, OCANSEY Mandela donne le ton par une belle frappe heureusement capté non sans difficulté par le gardien de but mimosas, DIOMANDE Namory. La réplique mimosas est immédiate et intervient sur une retro-passe de la défense adverse intercepté par Salomon OKURUKET qui, malheureusement, rate complément sa tentative de lob. Le match est bien lancé et légèrement dominé par le Horoya AC. Les Guinéen essayent d’assiéger le camp mimosas. Ils usent des balles dans le dos de défense mimosas pour profiter de la vitesse d’ OCANSEY Mandela qui constamment, se retrouve dans des duels avec le dernier rempart mimosas. C’est d’ailleurs sur une de ses phases de jeu qu’il va ouvrir le score, à la 43e mn. Bien servi dans sa course par son coéquipier KEITA Moussa Kennedy, il prend de vitesse la défense mimosas  et va fusiller Diomandé Namory (1 – 0). Avantage logique pour le Horoya qui s’est créé beaucoup plus d’occasions de but lors de cette première partie.

L’ASEC Mimosas démarre la seconde partie avec des changements dans ses rangs. KOFFI Kouakou Hervé BILE Georges, AKASSOU Koutouan et Magbi Gbabo  ont fait leur entrée. Du côté du Horoya, ce sont, Mohamed Aly et Dramane NIKIEMA qui ont fait leur apparition. Le match prend une tout autre configuration. L’ASEC Mimosas est résolument portée sur  l’attaque dans le but de vite refaire son retard. Les Jaune et Noir ont maintenant l’avantage dans la possession  du ballon, mais ne sont pas à l’abri des contres Rouge et Blanc. Les poulains de l’entraîneur ASSOUMOU Jimmy se montrent  pressants, mais ont du mal dans la finition. Comme sur cette action de la 72e mn. Le beau jeu d’ensemble est conclu par un décalage de  Solomon OKURUKET pour TRAORE  Baba Lamine sur le coté droit de l’attaque. Le jeune mimosas déborde et met un centre en retrait,  dans la surface de réparation, à destination de MAGBI Gbagbo  qui, malheureusement n’est pas au bon endroit pour reprendre le ballon et égaliser. L’ASEC Mimosas montre beaucoup plus de ressources physique  en cette fin de partie, mais les déchets  techniques et la maladresse de ses joueurs ne lui permettent pas de rejoindre le Horoya au score qui prendre ainsi une revanche parfaite sur l’ensemble des deux matches international amical, à Sol Béni et au Stade Robert Champroux.

H.K

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

trois × quatre =