L’ASEC Mimosas arrache sa première victoire

Après deux matches nuls consécutifs, lors des deux premières journées, l’ASEC Mimosas vient d’obtenir sa première victoire, cet après-midi, au détriment du Stade d’Abidjan, qu’elle a battu (1 – 0), dans le match comptant pour la 3e journée de la Ligue 1/ 2015-2016. Une précieuse victoire qui permet aux Mimosas de remonter quelques peu au classement.

L’ASEC Mimosas entre bien dans la partie avec à son actif la première offensive du match dans les pieds de son ailier droit KAMENI Joseph qui déborde et envoie un beau centre qui sème la panique dans  la défense stadiste. L’ASEC Mimosas tient bien le ballon, mais concède un penalty, à la 5e mn, sur une action anodine dans sa surface de réparation. L’arbitre siffle une faute de main du défenseur BOTI Bi Tié et indique le point de penalty. La sanction est exécutée par le capitaine N’GUESSAN Privat qui voit sa frappe repousser par DIOMANDE Namory, le gardien de but de l’ASEC Mimosas. Plus de peur que de mal donc pour l’ASEC Mimosas qui poursuit sa pression et obtient gain de cause à la 11e mn, sur un corner suivi d’un cafouillage dans la surface de réparation du Stade d’Abidjan. ZAKRI Krahiré profite pour placer son pied et pousser la balle au fond des filets (1 – 0 ; 11e mn). L’ASEC Mimosas prend déjà l’avantage et continue sa domination. A la 26e mn, le même KAMENI Joseph prend le meilleur sur son vis-à-vis, sur le côté droit et envoie un autre centre pour la tête de DAO Youssouf qui est malheureusement non cadrée. Une minute plus tard l’ASEC obtient un coup-franc, plein axe, à l’entrée de la surface de réparation stadiste. N’GOUAN Ruffin y met une lourde frappe qui oblige BAMBA Drissa, le gardien de but stadiste et ex-pensionnaire de l’Académie MimoSifcom, à la parade pour repousser le danger. Le Stade n’est pourtant pas sans réaction. A la 34e mn, la tentative de lob de son milieu de terrain Moyabi KONE met en grande difficulté DIOMANDE Namory qui met le ballon en corner. La possession de balle et les occasions de but sont largement en faveur des Mimosas qui pourtant ne parviendront pas à  inscrire un second but au cours des premières 45 minutes.

Le début de seconde période manque de fraîcheur. Mais  le Stade d’Abidjan est l’équipe la plus active et se présente constamment dans le camp mimosas. A la 55e mn, DIOMANDE Namory est encore très vigilent sur une nouvelle tentative de lob de Soualiho COULIBALY, le latéral gauche stadiste. Les Yéyés font pratiquement jeu égal face aux Mimos avec des actions beaucoup plus dangereuses qu’en première période. Les deux équipes se tiennent dans cette seconde période jusqu’à la 87e mn, après une belle occasion stadiste repoussée par le poteau droit des buts mimosas. L’ASEC Mimosas obtient un penalty à son tour, sur une action individuelle de son jeu attaquant DAO Youssouf qui prend la responsabilité de pénétrer avec le ballon dans la surface de réparation yéyé et est abattu par un défenseur. ZAKRI Krahiré s’empare du ballon pour l’exécution, mais voit sa frappe partir au-dessus de la barre transversale du gardien de but BAMBA Drissa. L’ASEC Mimosas rate donc une aubaine de creuser l’écart juste avant la fin de la partie et doit se contenter de ce court avantage, pour signer sa première victoire de la saison. Les Jaune et Noir quittent donc la 9e place pour la 6e, à seulement deux points du surprenant leader, Moossou FC. L’ASEC Mimosas recevra l’AFAD, le jeudi 17 décembre prochain, à partir de 15h30, au Stade HOUPHOUËT-BOIGNY, pour le compte de la 4e journée de la Ligue 1.

  

Harouna KONE

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

1 × quatre =