L’ASEC jouera les demi-finales

L’ASEC Mimosas a quasiment assuré son ticket pour les demi-finales  de la 3e édition du TIDA, en battant le Royal FC du Burkina Faso, pendant la séance des tirs au but (2 – 1), après un score nul et vierge, lors des matches de  la 2e journée, joués ce mercredi, au Stade Robert CHAMPROUX de Marcory.

Une victoire qui a mis du temps à se dessiner, mais qui a été mérité,  tellement les Jaune et Noir ont eu de l’emprise sur le match. La première période présente un match très serré avec une équipe de Royal FC très repliée dans sa moitié de terrain et procédant par de longues balles dans le dos de la défense pour inquiéter l’ASEC Mimosas. La première serieuse alerte n’intervient qu’après le quart-heure de jeu et est en faveur  des Burkinabés. BARRO Karim tente une frappe qui passe nettement au dessus de la barre transversale de BAMBA Aboubacar, le gardien de but de l’ASEC Mimosas. La réaction mimosas ne se fait pas attendre. KOUA Koffi, sur le côté droit envoie un parfait centre à destination de GUEI De Gbayoro, libre de tout marquage dans la surface de réparation, qui rate complètement sa reprise de la tête (22’). L’ASEC Mimosas revient à la charge à la 25e mn. Sur un autre centre venu du côté droit, KOFFI Kouassi Franck devance le gardien de but burkinabé, mais ne cadre pas sa tête. L’ASEC Mimosas obtient une dernière occasion avant la mi-temps. YOHORE Zegbehi décale GBE Vignon dans la surface de réparation adverse, mais celui-ci bute sur le gardien de but.

En seconde période, l’ASEC Mimosas accentue sa présence dans le camp royaliste. YOHORE Zegbehi est de tous les coups. Les Mimos remontent bien le ballon, mais le dernier  geste n’est toujours pas assuré. A partir de la 43e mn, l’ASEC Mimosas est obligé d’évoluer à 10 contre 11 après l’expulsion de son  latéral gauche FOFANA Lassina.  Malgré cette infériorité numérique, les poulains de Julien CHEVALIER sont les plus entreprenants avec une large possession du ballon. A la 69e mn, SERY Gnoleba se défait de son vis-à-vis avant d’échoue devant les buts. La domination mimosas reste stérile jusqu’au coup de sifflet final du temps réglementaire. Et c’est pendant la séance des tirs au but que les Jaune et Noir l’emporte sur le score de 2 buts à 1, après que le gardien de but BAMBA Aboubacar ait arrêté deuxième tir burkinabé. L’ASEC Mimosas remporte son deuxième en autant de match et recevra l’équipe Equato-guinéenne de la Fondation Bata, demain, à partir de 14h, pour consolider sa 1ère place de la poule B.

H.K

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

17 + quatre =