L’ASEC, une référence pour FIFA TMS

A l’invitation de la FIFA, Benoît YOU, le Directeur Général de l’ASEC Mimosas, a participé au séminaire  de la structure FIFA TMS, qui a eu lieu les 12 et 13 octobre dernier, à Zurich (Suisse).  Il a dignement représenté  l’ASEC Mimosas, l’un des rares clubs africains présents à ce rendez-vous, par sa maîtrise des sujets et par  ses interventions pertinentes.

Il nous explique ici, ce dont il était question et  nous indique ce que gagneraient les clubs africains, en appliquant les méthodes enseignées lors de ce  séminaire FIFA TMS.

 

Monsieur le Directeur Général, quel était le thème de ce séminaire organisé par FIFA TMS à Zürich?

 Le système FIFA TMS a été créé en 2008 par la FIFA afin d’assurer une plus grande transparence dans les transferts internationaux. Depuis 7 années, la société FIFA TMS n’a eu de cesse de faire évoluer les outils utilisés par les clubs et les fédérations nationales du monde entier. Ces évolutions sont liées aux changements dans la règlementation de la FIFA mais répondent également au souci de ses dirigeants de réduire les délais de résolution des litiges entre les clubs.

Ainsi, le point essentiel de ce séminaire était d’expliquer aux utilisateurs invités les dernières évolutions et notamment celle relative aux réclamations des clubs sollicitant le règlement des indemnités de formation et de la contribution de solidarité.

En effet, les clubs formateurs du monde entier disposent de deux textes réglementaires afin de bénéficier des retombées de leur travail de formation. Jusqu’à maintenant, dès lors qu’un club refusait de payer ces indemnités à un club formateur, la procédure pour saisir la FIFA était longue et compliquée.
Désormais, grâce à FIFA TMS, les procédures sont simplifiées et se feront toutes par Internet

Quels sont les avantages de ce nouveau système pour les clubs africains ?

 Les clubs africains sont, pour la plupart, des clubs qui transfèrent des joueurs vers des clubs d’autres continents. Ils ont donc droit, en principe, à ces indemnités. La simplification des procédures devraient permettre aux clubs africains d’être plus nombreux à solliciter ces indemnités auxquelles ils ont droit.

A l’heure où nous parlons en Côte d’Ivoire de problèmes de financement du football, il est regrettable que les clubs ivoiriens ne connaissent pas suffisamment leurs droits car des millions de FCFA ne sont pas réclamés par ces derniers et restent dans les poches de clubs plus riches.

 Les clubs africains étaient-ils bien représentés lors de ce séminaire ?

                                                                                                    

Malheureusement non ! L’ASEC Mimosas était le seul club ivoirien représenté et seul un club camerounais (Union de Douala) complétait la liste des clubs africains. De même, la seule fédération d’un pays africain était la fédération camerounaise. La majorité des clubs et fédérations représentée, étaient français (PSG, OM, Saint-Etienne, Girondins de Bordeaux, FC Lorient) ou belges (RSC Anderlecht, Bruges, Lokeren). J’ai insisté auprès de FIFA TMS pour qu’ils forment les clubs africains et cela devrait être fait prochainement.  Tous les outils de formation sont cependant accessibles à tous sur Internet.

 Quel est l’intérêt pour l’ASEC Mimosas d’être invité à ce séminaire ?

Comme indiqué plus haut, les règlementations ne cessent d’évoluer et il est important d’être au courant de ces évolutions pour un club comme le nôtre. Depuis 7 ans, l’ASEC Mimosas est considéré par les équipes de FIFA TMS comme la référence en Afrique et ces équipes de FIFA TMS ne cessent de nous solliciter pour mieux comprendre les réalités de nos clubs. Grace à la connaissance des textes, notre club réclame régulièrement des indemnités à des clubs étrangers et cela contribue à financer nos activités. Il faut donc être présent à ces réunions qui permettent également de rencontrer d’autres clubs et fédérations afin d’établir de bonnes relations avec eux et envisager des collaborations futures.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

quinze + 17 =