Que pensez-vous de l’admission de la Côte d’Ivoire dans le cercle des pays qui présenteront quatre équipes dans les prochaines compétitions africaines des clubs ?

Depuis trois ans, la Côte d’Ivoire n’était plus autorisée à présenter quatre équipes dans les compétitions interclubs de la CAF. Mais à partir de l’année prochaine, elle aura de nouveau, quatre représentants (2 en Ligue des champions et 2 en Coupe de la Confédération) dans les compétitions interclubs de la Confédération Africaine de Football. Voici comment la nouvelle est accueillie par des confrères :

Vamara COULIBALY (Soir Info)
« Nos équipes gagneront en maturité »

« Je pense que c’est une très bonne chose d’avoir quatre représentants dans les compétitions interclubs de la CAF. Cela permettra au football ivoirien de retrouver pleinement le continent comme par le passé. Il faut saluer les équipes qui ont contribué à cela, à savoir l’ASEC Mimosas et le Séwé Sport pour leurs performances de l’année dernière. Cela a permis à notre pays de gagner des points dans les compétitions interclubs de la CAF. Le fait aussi d’avoir remporté la CAN 2015 y a contribué. Cette nouvelle donne apportera beaucoup à notre football. Cela va lui permettre de relever son niveau à travers ses quatre représentants. En affrontant des équipes aguerries, il est évident que nos équipes gagneront en maturité. »

Patrick GUITEY (Sportivoire.ci)
« Ce sera un gage de compétitivité »

« C’est une aubaine pour la Côte d’Ivoire qui verra quatre de ses clubs se frotter à ce qu’il y a de meilleur sur le continent. C’est un gage de compétitivité qui rehaussera forcément le niveau de la Ligue 1. Maintenant, il faut capitaliser ce retour à la «normale» en réalisant des parcours probants. Car si la Côte d’Ivoire est championne d’Afrique des Nations, il faut que ses clubs maintiennent la flamme. Maintenant, la recherche des moyens financiers est une question qui se pose à toutes les entreprises. Les clubs sont des entreprises sportives. Il appartiendra à leurs managers de trouver la bonne formule pour les faire marcher. Il est aussi vrai que l’Etat devra s’impliquer dans l’aide financière aux clubs pour leur permettre de rayonner sur le continent. Pourquoi ne pas trouver un fond pour le football ivoirien?»

Paul BAGNINI (Fraternité Matin)
« Cela contribuera à la promotion de notre football »

« Je suis heureux que la Côte d’Ivoire soit de nouveaux admise à présenter quatre clubs sur la scène africaine. Cela va forcément contribuer à la promotion de nos représentants et de notre football. En plus, cela va aider nos quatre représentants à progresser dans le jeu et à gagner en maturité lorsqu’ils se frotteront régulièrement aux meilleures équipes du continent. Cela dit, il faudra continuer de travailler pour que cette situation perdure. N’oublions pas que l’obtention de ces quatre places est liée au parcours des équipes du Séwé Sport de San Pedro et de l’ASEC Mimosas en Coupe d’Afrique, l’année dernière. Pour être compétitifs, nos quatre représentants devront se donner les moyens, recruter les meilleurs joueurs et avoir un bon encadrement technique capable de donner une gueule au groupe. J’espère que la nouvelle loi spécifique au sport permettra à nos clubs d’avoir les moyens de leurs ambitions. »

Olivier ASSEMAN Kadjo (Supersports)
« Cela va donner du piment à notre championnat »

« C’est une situation salutaire pour le football ivoirien. La Côte d’Ivoire est une grande nation de football. De ce fait, elle mérite d’avoir quatre représentants. J’avoue que cette nouvelle situation va donner du piment à notre championnat. Nos équipes vont se battre pour décrocher une des places qualificatives pour la Coupe d’Afrique. Les chances de réussir un tel challenge seront plus grandes pour chacune des quatorze équipes de notre L1. Cela donnera la possibilité à certaines de nos équipes qui n’ont jamais participé aux compétitions interclubs de la CAF de se faire connaître au niveau africain comme ce fut le cas du Séwé Sport, ces dernières années. Même s’il n’est pas certain qu’elles défendent toutes valablement le drapeau national, elles auront quand même l’occasion d’apprendre et de progresser dans le jeu.»

MEL Adou (Le Quotidien d’Abidjan)
« Cela va relever le niveau de notre football »

« Je pense que l’admission de nouveau de la Côte d’Ivoire dans le groupe des pays disposant de quatre places dans les compétitions africaines des clubs est une très bonne chose. La Côte d’Ivoire est championne d’Afrique en titre et l’une des meilleures au monde. C’est un honneur pour la Côte d’Ivoire grâce aux bonnes performances du Séwé Sport et de l’ASEC Mimosas qui ont toujours fait l’effort de figurer parmi les clubs qui participent aux phases de poules des compétitions africaines, ces dernières années.  Le fait que chaque année, quatre représentants ivoiriens seront présents sur la scène africaine va relever le niveau de notre football.»

Panel réalisé par K.I

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

16 − 1 =