Le suspense ira jusqu’au terme

Le champion de Côte d’Ivoire 2015, ne sera connu qu’à l’issue de la 26e et dernière journée de la Ligue 1. La 25e journée n’a pratiquement rien changé dans la lutte à distance entre l’AS Tanda vainqueur de Bouaké FC (1 – 2) et l’ASEC Mimosas qui a battu le stade d’Abidjan (0 – 1), cet après-midi, au Stade Robert CHAMROUX.  La grande certitude est que les deux équipes representeront la Côte d'Ivoire en Ligue africaines des champions, la saison prochaine. 

Dans un match ouvert, c’est le Stade d’Abidjan qui se procure, successivement, les premières  grosses alertes du match, aux 3e, 10e et 18e mn. Heureusement pour l’ASEC Mimosas, ces tentatives stadistes sont soit captées  par le gardien de but SANGARE Badra ou sont soit non cadrées. La réaction mimosas intervient, à partir de la 25e mn. D’abord sur un corner exécuté par Brefo MENSAH. La reprise de la tête de SOUMAHORO Bangaly passe juste au dessus de la barre transversale. Quatre minutes plus tard, cette fois sur un coup-franc. MOUKORO Cheick envoie une puissante frappe des 25 mètres que  le portier SANOGO Moussa, en difficulté, remet le ballon dans le jeu. Plus prompt, SOUMAHORO Bangaly, surgit et reprend le ballon qui malheureusement va trouver le montant droit sortant du but stadiste.  A force de pousser l’ASEC Mimosas finit par ouvrir le score sur une belle action partie d’une percée de GOUA Mahan Marc, qui mystifie son vis-à-vis avant de servir GUINDO Saliou. Ce dernier élimine un adversaire et va calmement prendre à contre-pied le gardien de but stadiste, SANOGO Moussa (0 – 1 : 38e mn). C’est se score qui sanction la première partie de ce match.

Au retour des vestiaires, et comme lors de la première partie, ce sont  les stadistes qui se lancent les premiers à l’assaut du camp mimosas. Le Stade d’Abidjan attaque et l’ASEC Mimosas contre-attaque comme sur cette action de la 55e mn. MOUKORO Cheick amorce une percée solitaire  et se retrouve dans la surface de réparation, mais ne lève pas la tête pour voir ses coéquipiers idéalement placés et fait le choix d’envoyer une frappe qui est malheureusement non cadrée. Le match gagne en intensité et devient plus rude. Les offensives se succèdent et vont d’un camp à l’autre et sont sans réussite. Même pas, cette occasion de but de la 83e mn de l’ASEC Mimosas. Le corner de TRAORE Moussa est repris de la tête par BILE Georges Eric qui voit sa tentative repoussée par le poteau gauche de gardien de but stadiste. Le score reste inchangé jusqu’au coup de sifflet de l’arbitre. L’ASEC Mimosas obtient donc sa revanche sur le Stade d’Abidjan qui l’avait battu au match aller, sur le même score. L’ASEC Mimosas et l’AS Tanda restent dans l’incertitude et attendront la 26e et dernière journée pour savoir qui aura le dernier mot. L’AS Tanda accueillera le CO Korhogo, au Stade Auguste Denise, pendant que l’ASEC Mimosas sera en déplacement au Stade Biaka Boda pour affronter le Sporting Club. La grande certitude est que les deux équipes disputeront la Ligue africaine des champions, la saison prochaine.

Harouna KONE

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

quinze + deux =