L’ASEC Mimosas prend sa place en quarts de finale

L’ASEC Mimosas a validé son ticket pour les quarts de finale de la Coupe nationale, en s’imposant à la JCAT sur le score de 1 but à 0, ce lundi après-midi, au Stade Robert CHAMPROUX. Une victoire et une qualification qui viennent à point nommé, avant la dernière ligne droite de la Ligue 1.

Conscients de l’importance de ce match, dans la défense de leur trophée, les Jaune et Noir prennent le jeu à leur compte dès le coup d’envoi. L’ASEC Mimosas met le pied au plancher et oblige la JCAT à se retrancher dans sa moitié de terrain. La JCAT est déjà acculée en ce début de rencontre. L’ASEC Mimosas se crée une très bonne opportunité dès la 7e mn, suite à un débordement, sur le côté gauche de GUINDO Saliou.   Il sert Brefo MENSAH au point de penalty, mais la frappe de ce dernier est contrée par un adversaire.    Cette action sonne une sorte de révolte du côté de la JCAT qui commence à sortir de son camp pour tenter d’inquiéter  l’ASEC Mimosas. Avec un GUINDO Saliou, revenu du Mondial des U20, avec la sélection du Mali, l’ASEC Mimosas continue  de marcher sur la défense treïchvilloise. A la 28e mn et à la conclusion d’une belle phase de jeu, OBAMA Dimitri prend à défaut le gardien de but de la JCAT, suite à une passe lumineuse de Brefo Mensah. Mais il est signalé en position irrégulière. Le but est donc invalidé. Le match est de plus en intense avec une équipe de la JCAT qui tente de répondre aux assauts de l’ASEC Mimosas. La possession du ballon est Mimosas, mais elle est sans grand effet. A la 40e mn et après un « une- deux » avec OBAMA Dimitri, la frappe de GUINDO Saliou rase le poteau droit de BOUHIE Bi Tizié, le gardien de but de la JCAT. Dans les minutes qui suivent, et on ne sait pourquoi, le milieu de terrain de l’ASEC Mimosas, DOUMBIA Ousmane reçoit un deuxième carton jaune, synonyme de rouge. L’ASEC Mimosas joue donc désormais à 10 contre 11. Mais cela ne freine pas ses ardeurs pour faire plier la JCAT. Dans les arrêts de jeu, les Mimos bénéficient d’un coup-franc en plein axe et à 20 mètres des buts de la JCAT. TRAORE Moussa l’exécute magnifiquement, mais voit sa frappe heurter la barre transversale. Les équipes vont à la pause sur le score vierge.

A la reprise et même étant en infériorité numérique,  c’est encore l’ASEC Mimosas qui mène les débats au niveau de la possession de balle. L’ASEC Mimosas pousse et est enfin récompensée à la 58e mn. Lancé dans sa course par Brefo MENSAH, GUINDO Saliou, très actif, se présente dans la surface de réparation de la JCAT et est fauché par le défenseur central Hamadou KONATE. C’est donc le penalty pour l’ASEC Mimosas. SEKYERE Mark ouvre la marque sur un contre-pied parfait (1 – 0 ; 59e mn). L’ASEC Mimosas prend l’avantage, mais ne lâche pas prise. La JCAT continue de subir la furia mimosas. Les Jaune et Noir ont la maîtrise du cuir et le démontrent bien sur cette action de la 62e mn. Brefo MENSAH est à la conclusion d’une belle phase de jeu, à une touche de balle. Mais sa frappe est stoppée de justesse par le dernier rempart de la JCAT. La fin du match est beaucoup plus intense. La JCAT tente le tout pour le tout pour revenir à la hauteur de l’ASEC Mimosas. L’ASEC Mimosas procède par des contre-attaques rapides pour tenter de tuer tout suspense. Dans le temps additionnel, l’ASEC  s’offre, coup sur coup, deux nouvelles occasions de but. Malheureusement FOFANA Ibrahima, entré en cours de jeu, puis OBAMA Dimitri n’ont pas la baraka pour scorer. L’ASEC Mimosas ne réussit pas à marquer un deuxième but, mais elle a le mérite de préserver son acquis jusqu’au bout, et cela, malgré son infériorité numérique. L’ASEC Mimosas se qualifie ainsi pour les quarts de finale. En attendant de connaître son prochain adversaire, à la suite d’un tirage au sort, les Mimos replongeront dans la Ligue 1, avec une certaine confiance, le dimanche 12 juillet prochain, face à l’AS Denguélé , pour le compte de la 23e journée de la Ligue 1.

 

Harouna KONE

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

1 × deux =