Le manque de réussite criard mimosas

Trois jours après son élimination de la Coupe de la Confédération, l’ASEC Mimosas a encore calé en concédant une défaite devant le Stella Club (0 -1), ce mercredi, après-midi, lors de la rencontre de la 21e journée en retard de la Ligue 1. Une contre-performance qui la met au coude à coude avec l’AS Tanda, qu’elle devance désormais, à la tête de la Ligue 1,  au goal average.

L’ASEC domine, mais ne marque pas

Le match démarre sans un véritable temps d’observation. L’ASEC Mimosas tente  de confisquer le ballon  par son petit jeu face à une équipe du Stella Club déjà replié dans sa moitié de terrain. Ce sont pourtant  les Magnans d’Adjamé  qui se créent la première occasion du match dès la 2e mn. N’Goran Kouamé Martial se retrouve dans la surface de réparation mimosas et met une frappe, heureusement repoussée par SANGARE Badra Ali. La réaction de l’ASEC Mimosas ne se fait pas attendre. Dans le courant de l’action stelliste, elle s’offre une meilleure opportunité par ZAKRI Krahiré qui ne parvient malheureusement pas à ajuster son lobe pour ouvrir le score. Le match est très plaisant entre deux équipes qui mettent de l’engagement. L’ASEC Mimosas  est dominatice, mais sa finition manque de mordant comme sur cette nouvelle action de la 28e mn.  Sur une passe de BA LOUA D’Avila, dans le dos de la défense stelliste,  ZAKRI Krahiré manque, une fois encore  sa tentative de lobe qui passe largement au dessus de la barre transversale. Le Stella Club se montre également dangereux après la demi-heure de jeu avec des frappes successives de KONE Brahima, de ZAGRE Souleymane et ADOM Arsène. L’ASEC Mimosas continue néanmoins et toujours de se procurer des occasions qui malheureusement sont vouées à l’échec par précipitions ou par altruisme. 

Le Stella plus réaliste, en seconde période

Comme la première, la seconde période de jeu ne manque pas de rythme. L’ASEC Mimosas donne le tempo avec une frappe de BA LOUA D’Avila qui échoue dans les bras de DIALLO Mamadou, le gardien de but des Vert et Blanc (46e mn). Mais la réponse du Stella Club, sur une contre-attaque, est fulgurante et fait mal. Le parfait centre de SIDIBE Abdoul trouve ADOM Arsène, au deuxième poteau, qui reprend imparablement du plat du pied pour battre SANGARE Badra Ali et ouvrir le score en faveur du Stella Club (0 – 1 ; 56e mn). Ce but suscite des inquiétudes dans le camp mimosas. On procède donc à des changements avec les entrées consécutives de TRAORE Moussa en lieu et place de CISSE Mamadou (64e mn) et de SY Savané pour MESSOK Ulrich (66e mn). La pression mimosas est de plus en plus forte sur des stellistes totalement repliés et qui procèdent par des contre-attaques. L’ASEC Mimosas pousse, mais manque complètement de réussite. Le Stella Club est encore sauvé à deux reprises par sa barre transversale sur la tentative de GOUA Mahan Marc (74e mn) et celle de BA LOUA D’Avila (76e mn). Le match ne se joue plus que dans la moitié de terrain stelliste. Dans le temps additionnel, l’ASEC Mimosas rate une ultime chance d’égaliser sur un corner de BA LOUA D’Avila, pour  une reprise de la tête de TRAORE Moussa  qui passe tout juste au dessus de la barre transversale des Magnans d’Adjamé.  
Comme lors du match aller les Jaune et Noir concèdent une nouvelle défaite devant   le Vert et Blanc, en position de lanterne rouge de la Ligue 1. L’ASEC Mimosas garde néanmoins son fauteuil de leader, à la différence  du goal average devant l’AS Tanda.  Les Mimos devront relever la tête, le dimanche 14 juin prochain, en 16es de finale de la Coupe nationale contre l’AS Athlétique d’Adjamé.

H. KONE

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

5 × quatre =