L’ASEC quitte la compétition

L’ASEC Mimosas n’a pu mieux faire que concéder un match nul au Club Sportif Sfaxien (1 – 1), ce dimanche, après-midi, lors du match retour décisif des seconds 8es de finale de la Coupe de la Confédération qui les a opposé. Un résultat qui s’avère insuffisants pour les Mimos qui s’étaient inclinés (2 – 0), à l’Aller, à Sfax. Et Pourtant….

Une première mi-temps pleine d’espoirs

Dans un Stade Robert CHAMPROUX  plein et acquis à sa cause, c'est l'ASEC Mimosas qui démarre le mieux la partie. Vifs, et bien en place, les poulains d’Alain GOUAMENE prennent tout de suite le jeu à leur compte et font voir de toutes les couleurs aux Tunisiens, déjà repliés dans leur moitié de terrain et en alerte constante. L’ASEC Mimosas ne tarde pourtant pas à déverrouillé l’étau tunisien dès la 13e mn, sur une belle phase de jeu. D’abord, GOUA Marc, sur le côté gauche de la surface de réparation tunisien, met son vis-à-vis dans le vent avant de servir BA LOUA D’Avila, dans l’axe. Ce dernier met une frappe qui va heurter la barre transversale avant d’être degage en corner par un défenseur. Ce corner rapidement joué à la rémoise entre BREFO Mensah et BA LOUA D’Avila dont le petit centre dans la surface de reparation tunisienne est d’abord dévié par MOUKORO Cheick avant d’être repris acrobatiquement par SOUMAHORO Bangaly pour tromper le gardien de but du CS Sfaxien et  ouvrir le score pour l’ASEC Mimosas (1 – 0 ; 13e mn). Dès cet instant, on pense que l’ASEC Mimosas va faire d’une bouchée cette équipe du CS Sfaxien, tellement la domination est totale avec des offensives constantes. Les Tunisiens, entre-temps, essayent de casser le rythme du match par des simulations de blessure. Fort heureusement pour eux, ils terminent cette première avec seulement un but à leur passif.

L’erreur fatale de la seconde période

Les Mimos reprennent la partie avec la ferme volonté de refaire leur retard sur l’ensemble des deux matches. Le gardien de but RAMI Jerioi du Club Sportif Sfaxien est beaucoup sollicité. Les Mimos tiennent le match, mais ne parviennent pas à saisir les nettes opportunités offertes. Les Tunisiens, par contre, n’en démordent pas dans leur volonté de casser le rythme du match. Toutes les deux minutes voient un joueur tunisien à terre pour un arrêt de jeu. Les Mimos insistent, mais ne sont pas recompensés. Au contraire, C’est le club Sfaxien qui profite d’un manque de concentration de la défense mimosas pour rétablir la parité au score par son N°12, Mohamed Ali MONCER (1 – 1 ; 79e mn). Cette égalisation cloue les ardeurs mimosas qui perdent ainsi espoir. Les Tunisiens profitent  de cette faiblesse pour ainsi amorcer des offensives qui n’aboutissent heureusement pas.  Le score reste à 1 but partout, au coup de sifflet final. L’ASEC Mimosas est ainsi éliminée sur l’ensemble des deux opposition.
Alain GOUAMENE et ses poulains devront maintenant se concentrer sur la compétition nationale et déjà se plonger dans le match de la 21e journée en retard, contre le Stella Club, ce mercredi 10 juin, à partir de 16h, au Stade Robert Champroux.

Harouna KONE

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

un × un =