L’ASEC Mimosas cogne l’Africa Sports

A la hauteur de l’évènement, l’ASEC Mimosas s’est imposée (0 – 1) dans le derby de la 20e journée de la Ligue 1, au Stade Robert Champroux, face à l’Africa Sports, ce dimanche après-midi. Un résultat satisfaisant qui permet aux Mimos de garder leurs distances avec l’AS Tanda (2e) également vainqueur de la SOA, cet après, au Stade Municipal de Yamoussoukro.

Dans ce match très engagé qui n’a pas dérobé aux défis qui entoure un grand derby,  C’est l’Africa Sports qui se procure la première chaude occasion de but, à la 17e mn. Heureusement pour l’ASEC Mimosas, la frappe de BAMBA Mamadou puis le coup de tête de SORY Ibrahim sont consécutivement contrés par la défense mimosas. La réaction jaune et noir s’en suit dans les pieds de ZAKRI Krahiré qui s’engouffre dans la surface de réparation vert et rouge, mais son centre en retrait est également contré par la défense oyé. Le match s’anime et devient très rude. L’arbitre, DEMBELE Denis n’existe donc pas à sévir. Soualio DADILA, le défenseur central de l’Africa reçoit une biscote, suite à une faute commise à l’entrée de la surface de réparation sur ZAKRI Krahire (31’). Ce  carton jaune sera plein de conséquence, puisque, à la 45e mn, le même Soualia DADILA va recevoir un second carton jaune synonyme du rouge sur une nouvelle faute sur le même ZAKRI Krahiré qui allait droit au but. L’Africa Sports termine donc la première partie à 10 contre 11, avec un score de parité (0 – 0).

Au retour de la pause, l’ASEC Mimosas est logiquement à l’offensive. L’Africa Sports semble avoir opté pour la stratégie de la  contre-attaque. Le match ne se joue plus que dans la moitié de terrain vert et rouge. L’Africa Sports est acculé. BREFO Mensah, BA LOUA D’Avila, ZAKRI Krahiré et autres s’offrent des occasions de but qui, malheureusement, par précipitation, n’aboutissent pas. L’Africa Sports de son côté, cherche déjà, à jouer le temps avec son gardien de but qui simule des blessures.  GOUAMENE Alain décide de mettre le rouleau compresseur avec la sortie de CISSE Mamadou, un milieu défensif pour TRAORE Moussa, un milieu offensif (68’). Coaching gagnant, puisque, sur un coup-franc exécuté par ce dernier, à la 82e mn, l’ASEC Mimosas ouvre le score par son défenseur central, SOUMAHORO Bangaly, monté aux avants postes, pour placer  une superbe reprise de la tête (0 – 1 ; 82e mn). L’Africa est mené et devient très agressif. MESSOK Ulrich en subit les conséquences, sur une agression de GROYOU Jean Noël (87’). L’attaquant mimos est sorti et remplacé par OBAMA Dimitri. Après 4 minutes de temps additionnel, l’arbitre met fin à ce deuxième derby de la saison qui voit encore l’ASEC Mimosas l’emporté sur le score de 1 but 0. Une courte, mais très précieuse victoire qui permet aux mimos, non seulement, de garder leurs distances avec l’AS Tanda, le  poursuivant direct, en Ligue 1, mais également, d’attendre, avec beaucoup plus de sérénité l’équipe tunisienne du Club Sportif Sfaxien, dans le cadre du match retour des second 8es de finale de la Coupe de la Confédération, ce dimanche 7 juin, à partir de 15h30, au Stade Robert Champroux. 

 

H. KONE

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

4 × 1 =