L’ASEC Mimosas valide son ticket pour le tour de cadrage

L’ASEC Mimosas n’a pas eu à forcer son talent pour se qualifier pour les seconds 8es de finale de la Coupe de Confédération. Déjà vainqueur au match aller (0 – 1), l’ASEC Mimosas a confirmé sa suprématie sur l’AS Onze Créateurs de Niaréla, en la battant (2 – 0), ce dimanche, après-midi, au Stade Robert CHAMPROUX, lors du match retour des premiers 8es de finale, grâce à deux buts inscrits par deux défenseurs.

Une victoire avec panache qui s’est dessinée dès la 10e mn de jeu. Répondant aux assauts maliens de début de rencontre, les poulains d’Alain GOUAMENE vont frapper fort sur un corner exécuté par BA LOUA D’Avila. Le coup de pied arrêté joué au premier poteau,  trouve la tête du défenseur central SOUMAHORO Bangaly, monté aux avants postes, pour couper la trajectoire du ballon et ouvrir le score pour l’ASEC Mimosas (1 – 0 ; 10e mn). Ce but matinal mimosas vient freiner le départ en fanfare de l’équipe malien. Les Mimos prennent progressivement le jeu en main. Réconfortés par cette avance, ils attendent les Maliens et procèdent par des contre-attaques fulgurantes comme celle de la 25e minutes. Lancé dans sa course par un coéquipier, MOUKORO Cheick est projeté dans la surface de réparation adverse par un défenseur malien, mais l’arbitre ne bronche pas. Bien que mené au score, l’AS Onze Créateurs n’abdique pas. Les Maliens continuent de se  lancer dans le camp mimosas.  L’ASEC Mimosas réussi a géré son avantage  jusqu’à atteindre la pause.

Comme en première mi-temps, les Maliens entament, tambour battant, la seconde période dans l’objectif de vite refaire leur retard. Ils sont malheureusement stoppés par une équipe bien en place de l’ASEC Mimosas qui continue de gérer tranquillement son match et tente de les  surprendre par des balles dans le dos de la défense.  Heureusement pour les Maliens, l’arbitre signale toujours et injustement,  des positions d’hors-jeu. L’ASEC Mimosas maîtrise son match. Les deux équipes procèdent à des changements pour oxygéner leurs rangs. Les occasions de buts se font beaucoup rares en cette seconde période. Alors qu’on s’achemine allégrement vers la fin du match, l’ASEC Mimosas va encore inscrire un autre but, l’œuvre d’un autre défenseur  monté, lui aussi, aux avants postes. TOURE Karim, le latéral gauche se retrouve étrangement en position d’avant-centre et reprend victorieusement une passe en retrait de ZAKRI Krahiré pour doubler la marque et assurer la victoire de l’ASEC Mimosas (2 – 0 ; 87e mn). Les Mimos confortent  leur avantage et s’adonnent maintenant à des jeux de passes pour conserver le ballon et atteindre la fin match. L’ASEC Mimosas tourne ainsi la page des Onze Créateurs et attend maintenant le tirage au sort, le mardi 5 mai, pour connaître son adversaire du tour de cadrage, parmi les équipes éliminées des 8es de finale de la Ligue des Champions. Avant ce tour de cadrage l’ASEC Mimosas replongera dans la Ligue 1 et recevra Bouaké FC, le jeudi  7 mai prochain, au Stade Robert CHAMPROUX, dans le cadre du match en retard de la 17e journée.

 

Harouna KONE

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

huit + un =