L’ASEC Mimosas accrochée à domicile

Avec une équipe largement remaniée pour cause de blessure et d’absence de certains joueurs clés, l’ASEC Mimosas  a été tenue en échec (1 – 1), au Stade Félix HOUPHOUËT-BOIGNY par l’équipe d’Al-Ittihad de Tripoli, lors du match aller des 16es de finale de la Coupe de la Confédération, joué dans l’après-midi de ce dimanche 15 mars   

Une équipe inédite avec la titularisation des joueurs comme DOUMBIA Ousmane et BREFO Mensah qui faisaient  pratiquement leur retour dans la compétition. L’ASEC Mimosas commence  pourtant bien le match, avec d'entrée une tentative de TRAORE Moussas qui passe hors du cadre (9e mn). Les Libyens sont déjà dominés et adoptent une position défensive pour amorcer des contre-attaques. L’ASEC Mimosas est résolument lancée vers l’attaque et se crée une grosse occasion à la 27e mn. Mais le centre, à ras de terre de MOUKORO Cheick ne profite pas au défenseur SOUMAHORO Bangaly (monté aux avant-postes) qui rate sa tentative de frappe dans la surface de réparation. Le match bas son plein et l’ASEC Mimosas continue d’appuyer sur l’accélérateur. MOUKORO Cheick et ZAKRI Krahiré mettent la panique au sein de la défense libyenne, sans toutefois réussir à scorer. La solution va venir de ZAKRI Krahiré qui se décide et accompli un exploit individuel. Il efface toute la ligne défensive d’Al-Ittihad avant de mettre une frappe d’une position excentrée qui prendre le gardien de but Libyen à défaut et ouvre le score pour l’ASEC Mimosas (1 – 0 ; 42e mn). Les Mimos sont euphoriques et attaquent sans compter. Et, ils sont tout-près de se faire avoir par une contre-attaque libyenne. Heureusement SOUMAHORO Bangaly fait un retour salvateur pour enrailler l’action de but dans les pieds de l’attaquant d’Al-Ittihad TUBAL Mohamed.  On atteint la pause à l’avantage de l’ASEC Mimosas.

 

Au retour des vestiaires, les Jaune et Noir continuent de mettre la pression pour faire le break. Mais les actions sont moins mordantes qu’en première période. Al-Ittihad durcit le jeu devant des joueurs mimosas qui commencent à ressentir la fatigue. L’entraîneur Alain GOUAMENE tente d’oxygéner son équipe avec l’entrée de FOFANA Ibrahima à la place de TRAORE Moussa. De son côté, l’entraîneur français d’Al-Ittihad procède également à des changements et passe d’un système en  4 – 5- 1 à un autre en 4-4-2. Coaching gagnant pour le Français, puisque le nouvel entrant MOHAMED Yahaya se retrouve, tout seul, à la réception d’un centre de son coéquipier FARHAT Talal pour reprendre le ballon de la tête et égaliser pour Al-Ittihad (72e mn). Coup dur pour l’ASEC Mimosas qui maîtrisait pourtant son sujet. Les Mimos reprennent leur domination et se créent de belles occasions comme sur ce coup-franc de MOUKORO Cheick qui glisse idéalement le ballon pour SOUMAHORO Bangaly dans la surface de réparation. Ce dernier ne parvient pourtant pas à se retourner avec le ballon pour marquer le deuxième but mimosas (74e mn). L’ASEC Mimosas pousse mais  la fatigue aidant, les actions n’aboutissent pas. Malgré le temps additionnel accordé par les arbitres à cause des pertes de temps des Libyens, le score restera inchangé jusqu’au coup de sifflet final. L’ASEC Mimosas est contraint au match nul (1 – 1) et devra sortir ses triples au match retour, dans deux semaines, en Tunisie, pour aller, pourquoi pas, arracher la qualification pour les 8es de finale.

 

H.KONE

 

 

 

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

treize − 8 =