Statu quo au sommet

La 13e et dernière journée de la phase aller n’a rien changé au podium de la Ligue 1. Tout comme AS Tanda (1er ) qui a été contraint au match nul (0 – 0) par le CO Korhogo , l’ASEC Mimosas (2e ) et le SC Gagnoa (3e ) n’ont pu se départager, cet après-midi au Stade Félix HOUPHOUËT-BOIGNY, dans ce grand choc de la 13e journée de la Ligue 1.  Un match qui s’est pourtant voulu très offensif avec le désir pour les deux équipes de gagner et de prendre la tête du classement.

La première partie de ce choc, comme on pouvait s’en douté, a été un match très disputé et fermé avec peu d’occasions  de but. Il a fallu attendre la 16e mn pour voir la première nette opportunité de but, dans les pieds de TRAORE Lamoudja. Le milieu de terrain mimosas tente une frappe  des 30 mètres passe juste à côté du poteau droit de CISSE Abdoul Karim, le gardien de but du SC Gagnoa. Cette offensive est suivie d’une deuxième, deux minutes plus tard et porte la marque du défenseur, très offensif, GOUA Mahan Marc.  A l’entrée de la surface de réparation gagnolais, il met une frappe à ras de terre qui oblige CISSE Abdoul Karim à s’étendre pour arrêter la course du ballon.  Les Mimos s’essaient également sur  des coups de pieds arrêtés. A la 36e mn, sur un coup franc excentré, côté gauche, la frappe, bien enveloppée, de SAKANOKO Moustapha est de justesse repoussée par CISSE Abdoul Karim. Le SC Gagnoa se montre parfois dangereux comme sur cette action de la 41e mn. Gagnoa crée le surnombre dans le camp mimosas et obtient  sa meilleure opportunité dans cette partie. Heureusement, la frappe de KASSI Malan est contrée par le retour du défenseur KANGOUTE Adama. La première partie est bouclée sur ce score nul et vierge.

La deuxième est beaucoup plus alerte que la première. Les offensives vont d’un camp à l’autre. Mais comme en première mi-temps, la réussite n’est pas au rendez-vous. Dès changements sont effectués dans les deux camps pour donner plus d’allant aux attaques. A La 61e mn, le SC Gagnoa se crée une grosse occasion de but. Moise Valery ZEGLE  met le ballon en retrait pour DIABATE Samba, dans la surface de réparation Mimosas, mais ce dernier ouvre trop son plat du pied et le ballon passe à côté des buts gardés par SANGARE Badra Ali. Les Mimosas sont résolument lancés à l’attaque et se créent de nouvelles  occasions dont la plus nette est celle de la 84e mn. KOFFI Gautier, entré en cours de jeu,  réalise un exploit technique, élimine son vis-à-vis, mais  va  buter sur le gardien de but  CISSE Abdoul Karim qui fait une sortie opportune. L’ASEC Mimosas tient absolument à prendre les 3 points de la victoire. TRAORE Lamoudja est remplacé dans les derniers instants par MOUKORO Cheick, sans conséquence véritable. Le score reste vierge et ne change pas grand-chose dans le classement. L’ASEC Mimosas garde la 2e place du classement. Pendant que la Ligue 1 observera une pause le weekend prochain pour le début du mercato de mi-saison,  les Jaune et Noir accueilleront Al-Ittihah de la Libye, le dimanche 15 mars, au Stade FHB, dans le cadre des matches aller des 16es de finale de la Coupe de la Confédération Africaine.

H.KONE

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

treize − 11 =