L’ASEC enchaîne avec une deuxième victoire

L’ASEC Mimosas a remporté le choc de la 11e journée de la Ligue 1 qui l'opposait à l’AFAD, sur le score de 2 buts à 1, ce dimanche après-midi, au Stade Félix HOUPHOUËT-BOIGNY. Une victoire qui la maintient à la 1ère place de la Ligue 1, avec 23 points+5, contre 21 points +3 pour le poursuivant direct, l’AS Tanda.

Une première mi-temps au coude à coude

La période d’observation ne dure que 4 minutes, le temps pour l’AFAD s’amorcer une offensive conclue par une frappe enroulée de GONAZO Bi qui oblige DIOMANDE Namory à une claquette pour sauver sa cage. La réplique mimosas ne se  fait pas attendre longtemps et intervient à la 10e mn. MOUKORO Cheick envoie une grosse frappe des 20 mètres qui met le gardien de but de l’AFAD, GNANDA Ousmane, en grande difficulté. Le match est bien lancé et les occasions de buts fusent déjà. A la 12e mn, TRAORE Moussa exécute un coup franc qui rase le poteau droit des buts de l’AFAD. Les Mimos reviennent à la charge, à la 20e mn. GNANDA Ousmane le gardien de but de l’AFAD rate son dégagement. Cela profite à MOUKORO Cheick, sur le côté droit. Le centre- tir de ce dernier est contré par un défenseur mais profite à KONE Djakaridja qui d’une manière acrobatique reprend le ballon pour battre GNANDA Ousmane (1 – 0 ; 20e mn). L’ASEC Mimosas prend les devants mais ne savoure  pas longtemps pour son avantage. La faute à TRAORE Baba Lamine, l’ex-pensionnaire de l’Académie MimoSifcom, prêté à l’AFAD. Il sonne d’abord la révolte Académiciens, à la 24e mn, par une lourde frappe qui oblige DIOMANDE Namory à une parade, avant de revenir à la charge sur une nouvelle frappe à la 29e mn, qui cette fois, trompe DIOMANDE Namory (1 – 1 ; 29e mn).  Les deux équipes se tiennent jusqu’à la dernière minute de cette période avec une dernière opportunité pour l’ASEC Mimosas. TRAORE Moussa résiste bien à la charge d’un défenseur, mais manque d’altruisme pour servir son coéquipier MOUKORO Cheick, mieux placé pour conclure. La pause intervient sur la parité au score (1 – 1).

Une seconde période mis à profit par les Jaune et Noir

Juste après le coup d’envoi pour la seconde période, l’ASEC Mimosas confisque le ballon avec son jeu à une touche de balle. Les joueurs de l’AFAD semblent étourdir et sont sans réaction sur le second but mimosas, dès la 1ère minute. La puissance frappe de  KONE Djakaridja est repoussée par GNANDA Ousmane, mais dans les pieds de ZAKRI Krahiré qui ne fait que pousser le ballon dans les filets (2 – 1 ; 46e mn). L’ASEC Mimosas reprend l’avantage et tente maintenant de prend le large en inscrivant un troisième but. Malgré quelques  velléités  des joueurs de l’AFAD, les Mimos ont les meilleures opportunités comme celle de la 68e mn, quand MOUKORO Cheick amorce une contre-attaque, à trois contre un, mais n’exploite pas bien l’occasion. Et celle de la  88e mn. MOUKORO Cheick élimine toute la défense adverse et place la balle en retrait, au point de penalty pour DJEDJE Gahouidi. Le meilleur de terrain mimosas ouvre trop son plat du pied et voit sa balle montée au dessus de la barre transversale. L’ASEC Mimosas n’inscrit pas le troisième but mais s’assure les trois points de la victoire en gardant son avantage au score. Cette nouvelle victoire lui permet de se maintenir à la tête du classement, avec deux points d’avance sur son dauphin, l’AS Tanda.  Les Mimos recevront les stadiste, le jeudi 5 mars prochain, pour le compte de la 12e journée de la Ligue 1, au Stade FHB.

H.KONE

 

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

17 − neuf =