L’ASEC reprend les commandes

L’ASEC Mimosas a repris la tête du classement en s’imposant  logiquement à l’AS Denguélé, sur le score de 2 buts à 1, lors du dernier match de la 10e journée de la Ligue 1, joué ce lundi 23 février, au Stade de la Paix de Bouaké.

Les Mimos profitent ainsi du revers de l’ex-leader, l’AS Tanda, battu la veille, par l’ASI D’Abengourou, sur le score de 1 but à 0. Déjà informés du résultat de l’AS Tanda, les Jaune et Noir savaient qu’ils tenaient là, une réelle opportunité de récupérer le fauteuil de leader. Sûrement tétanisés par l’enjeu de cette rencontre, les Mimos  entament difficilement le match. Le jeu est haché avec de nombreuses imprécisions. Ce sont les locaux qui dominent le début de match. Ils mettent la pression sur la défense mimosas et profitent d’une action anodine,  à la 23e mn pour ouvrir le score. L’attaquant Hamidou BAMBA reprend en force, d’une demi-volée, un centre mal repoussé par la défense et bat le gardien de but Namory DIOMANDE (1 – 0, 23e mn).  La réaction mimosas ne se fait pas attendre, mais elle demeure très faible. L’entraîneur Alain GOUAMENE procède donc à un changement tactique, après la demi-heure de jeu. TRAORE Moussa entre à la place de FOFANA Ibrahima et va positionner derrière DAGNOGO Idrissa, alors que ZAKRI Krahiré est décalé sur la droite. Ce changement a le mérite de donner un peu de poigne  à l’attaque mimosas. L’ASEC Mimosas  commence à prendre l’ascendant sur l’adversaire et concrétise son opportunité de 40e mn. Sur une balle partie du milieu de terrain, TRAORÉ Moussa lance GOUA Marc sur le côté droit. Ce dernier s’appuie sur Sekyere Mark avant de foncer droit dans la surface de réparation où il est abattu par le défenseur Wonlo Coulibaly. Sans Hésiter l’arbitre indique le penalty. TRAORE Moussa, Chargé de l’exécution, transforme la sentence pour mettre les deux équipe à égalité (1 – 1 ; 40e mn). C’est sur ce score que les deux équipes rejoignent les vestiaires pour la pause.

La seconde période est beaucoup plus alerte et plus engagé. Les offensives sont plus nombreuses. L’AS Denguélé se lance résolument à l’attaque pour reprendre l’avantage. Très bien en place, les poulains d’Alain GOUAMENE semblent plus sereins et sûrs du dénouement en leur faveur. Les actions sont construites depuis leur camp. L’entraîneur Mimosas procède à un nouveau changement, après l’heure de jeu. Il fait entrer KONE Djakaridja en lieu et place de DAGNOGO Drissa qui s’est bien battu sur le front de l’attaque mimosas. L’AS Denguélé est bousculée et finie pas cédé sur un coup franc de MOUKORO Cheick. Il s’en suit un cafouillage qui profite à ZAKRI Krahiré, au point de penalty qui double la marque, du pied gauche pour l’ASEC Mimosas (1 – 2 ; 70e mn). L’ASEC Mimosas prend ainsi l’avantage. Malgré une volonté farouche des Odiénnékas  pour revenir au score, les Jaune et Noir gèrent  bien la fin de partie et l'emportent. Une victoire précieuse qui conclut une semaine de séjour à l’intérieur du pays et replace les Mimos dans le fauteuil de leader.  L’ASEC Mimosas devra maintenant garder cette dynamique avec la réception de l’AFAD, le dimanche 1er mars prochain, au Stade FHB.

 

H.KONE

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

cinq × un =