L’ASEC Mimosas et l’AS Tanda se séparent dos à dos

Comme la saison dernière, au Stade Henri KONAN BEDIE, l’ASEC Mimosas et l’AS Tanda se sont neutralisés, sur un score vierge, lors de leur première confrontation en Ligue 1. Ce choc comptant pour la 9e journée s’est tenu ce jeudi 19 février, au Stade Imam Ali TIMITE de Bondoukou.

Il y a eu un véritable choc dans ce sommet de Ligue 1. L’ASEC Mimosas méritait très certainement de revenir de Bondoukou avec les 3 points, mais elle a buté sur une solide équipe de l’AS Tanda invaincu sur ses bases du Stade Imam Ali TIMITE de Bondoukou.

Dans un match très fermé, les deux équipes ont plutôt mené une bataille du milieu de terrain, sur une pelouse qui ne permettait pas véritablement de produire du jeu. La première période, légèrement à l’avantage de l’AS Tanda, dans la possession du ballon n’a pas été prolifique en occasion de but. La plus belle opportunité de cette période est à mettre au profit de l’ASEC Mimosas, juste avant la demi-heure de jeu. DAGNOGO Drissa profite d’un contre et s’infiltre dans le camp adverse avant de mettre le ballon en retrait, dans la surface de réparation pour son coéquipier d’attaque, GUINDO Saliou qui ne parvient pas à retrouver son meilleur pied pour reprendre victorieusement le ballon.

En second période, le match est beaucoup plus vivant et plus rude. Le ballon part d’un camp à l’autre sans répit. La volonté d’ouvrir le score est manifeste dans les deux camps. Atcho DJOBO, le numéro 10 de l’AS Tanda  donne du fil à retordre à la défense des Jaune et Noir, sans pour autant réussir à tromper sa vigilance.  Du côté de l’ASEC Mimosas, le colosse DAGNOGO Drissa, très remuant, a beaucoup pesé  sur la défense des Etoiles du Zanzan. Le brin d’efficacité restera absent deux côtés.

 Dans les ultimes minutes, BOUA Koffi profitant d’un mauvais dégagement de la défense mimosas se retrouve face à face avec le gardien de but DIOMANDE Namory qui sort vainqueur du duel et permet à l’ASEC Mimosas ne pas concéder un but qui aurait été un coup de poignard pour l’équipe d’Alain GOUAMENE. L’arbitre siffle la fin du match sur cet exploit du dernier rempart mimosas qui renvoie les deux équipes dos à dos, sur un score vierge. Ce qui  permet  d’observer le statut quo au sommet du classement. L’AS Tanda (18 points +3) garde la tête devant l’ASEC Mimosas (17points +3). L’ASEC Mimosas sera à Bouaké le lundi prochain face à l’AS Denguélé, pour son prochain match comptant pour la 10e journée.

 

H.KONE

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

neuf + dix-sept =