Appelez-le Zappala ou Z 27

Cinq mois après son arrivée à l’ASEC Mimosas, DAGNOGO Drissa, cet illustre inconnu, est entrain de grandir dans le jardin de Sol Béni. Grâce à ses qualités mais aussi à son envie d’aller de l’avant, Zappala est prêt à surmonter toutes les difficultés. Portrait

C’est à la maternité de Songon Agban à l’ouest de la commune de Yopougon, une sous-préfecture du  district d’Abidjan que DAGNOGO Drissa ‘‘Zappala’’ ou ‘‘Z 27’’ pour les intimes, a poussé ses premiers soupirs, un jour de février. Ses géniteurs, DAGNOGO Bakary et COULIBALY Koniba étaient loin de s’imaginer qu’ils venaient de donner naissance à un féru du ballon rond. Très rapidement, ils vont s’en rendre compte. Les flirts de DAGNOGO Drissa avec le football se transforment en une véritable passion, dès le jeune âge. Il fréquente assidument les terrains de football aussi bien que les salles de classes. Saison 2008- 2009, le football va prendre le pas sur les études. Le natif de Kanakono, dans le département de Tingrela, après son échec au Brevet d’Etude du Premier Cycle décide de se consacrer entièrement au football afin de réaliser son rêve de gamin : « devenir footballeur professionnel ».
Du haut de son 1,86 m, DAGNOGO Drissa a le gabarit et le profil pour atteindre son but. Il veut surtout se détourner de son idole ‘‘Zappata’’ (ndlr, un jeune étudiant du quartier Banco 2, aux qualités de footballeur indéniable mais qui a relégué le foot au second plan).

 

Le centre de formation Eburnie, le point de départ.

 

Quitter les bancs pour le football, un choix difficile à prendre mais qu’assume totalement ‘‘Zappata’’. Le football étant son dada. Alors pensionnaire du centre de formation EBURNIE il ne va pas hésiter à répondre à l’appel de l’ASFA YENEGA au Burkina Faso en 2009, où il signe pour deux ans. Au terme du bail, vu certaines conditions défavorables à son épanouissement, Drissa  rentre au bercail. C’est au WAC (Williamsville Atletico Club), en D3, qu’il pose ses valises en 2011. Pendant deux ans, DAGNOGO va se distinguer pour se faire enrôler par les Fermiers d’Agnibilékro.  Avec cette formation de l’US FERMIER, ‘‘Zappata’’ termine meilleur buteur du club avec 8 buts, en 14 rencontres. Il aurait pu affoler les compteurs s’il n’avait pas été contraint à l’arrêt par la blessure, disent les observateurs. Sans doute séduits par cette performance, les dirigeants de l’ASEC Mimosas le sollicitent cette saison. Au sein du club Jaune et Noir, l’ancien goleador de l’US Fermier veut gagner des titres et s’offrir des chances de connaître une carrière européenne. En attendant, ‘‘Zappata’’ ou ‘‘Z 27’’ du nom de son dossard à l’ASEC Mimosas, attend son heure…

 L’AVIS DU COACH

 DAGNOGO Drissa est un joueur en devenir qui continue son apprentissage  à l’ASEC Mimosas. Il apprend tactiquement, techniquement et progresse très vite. Il a de grands atouts qui nous poussent à l’inciter au travail pour s’améliorer. C’est un jeune joueur qui peut apporter quelque chose à cette équipe de l’ASEC Mimosas.

 

Elvis NADOU (RJN)

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

8 + onze =