L’ASEC Mimosas reprend les commandes

Le premier derby de la saison 2014-2015, à l’occasion de la 7e journée de la Ligue 1 a été remporté par l’ASEC Mimosas qui a disposé de l’Africa Sports sur le score de 2 buts à 1, au bout d’un match explosif et plein de suspense. Les Mimos reprennent ainsi seuls la tête de la Ligue 1, momentanément occupée par l’AS Tanda vainqueur de la SOA, le mercredi dernier.
 
Le temps d’observation ne dure que 4 minutes, le temps pour l’Africa Sports  d’engager les hostilités sur  une  première incursion dans le camp mimosas conclue par un shoot de la pointe des pieds de son avant-centre, DJESSEKAN Franck,  que maîtrise DIOMANDE Namory, le portier mimosas. La riposte Mimosas ne se fait pas attendre. Sur une action solitaire, BA LOUA D’Avila va s’écrouler dans la surface de réparation oyés, sans que l’arbitre ne réagisse. Les deux équipes entrent ainsi dans un match déjà très disputé et équilibré. Mais le match prend une autre allure à partir de la 13e mn, sur un coup franc, en plein axe des buts de l’ASEC Mimosas, au profit de l’Africa Sports. JUSTIN Michaël, le milieu de terrain des Aiglon s’approche et place le ballon dans la lucarne droite du but de DIOMANDE Namory qui ne peut que constater l’ouverture du score (0 – 1, 13’). Ce but déstabilise les Mimosas  qui subissent un peu le jeu d’un adversaire galvanisé par son avantage. Après la 20e mn, les Jaune et Noir reprennent leurs esprits et tentent de refaire surface. A la 23e mn, BA LOUA D’Avila sert, dans sa course GUINDO Saliou aux abords de la surface de réparation vert et rouge, mais ce dernier écrase sa frappe qui va mollement mourir dans les bras d’ANGBAN Vincent De Paul, le portier des Aiglons. A la 35e mn, l’ASEC Mimosas  rate de peu l’occasion de rende la monnaie de sa pièce à l’Africa Sports, sur un coup franc similaire à celui du but de l’ouverture du score. Mais, cette fois la frappe de TRAORE Moussa va heurter le poteau droit du but vert et rouge. On atteint la pause sur ce court avantage des Oyés.
 
Calmement et sereinement, les Mimos entament la deuxième partie du match, tout en sachant qu’ils doivent faire le jeu pour d’abord revenir au score et prendre l’avantage après. Comme attendu, l’Africa Sports adopte une position attentiste tout en espérant des failles défensives mimosas pour mener des contre-attaques. L’ASEC Mimosas presse et obtient gain de cause déjà à la 56e mn. Suite à un « une-deux » entre lui et GUINDO Moussa, BA LOUA D’Avila envoie un centre du point de corner qui va trouver la tête plongeante de TRAORE Moussa, dans la surface de réparation, et laisse figé le gardien de but ANGBAN  Vincent De Paul, pour le but égalisateur (1 – 1 ; 56e mn).   Le match est relancé et l’ASEC Mimosas ne lâche pas prise. A l’heure de jeu, les Mimos reviennent à la charge sur une belle action partie de sa défense, GOUA Mahan Marc  est abattu dans la surface de réparation par le défenseur central oyé, SOUALIO Dabila. L’arbitre signale le penalty et le joueur fautif est expulsé. SEKYERE Mark, le capitaine, chargé de l’exécution voit sa frappe repoussée par le gardien de but ANGBAN Vincent De Paul.  Le match bat son plein et les occasions de but fleurissent. A la 66e mn, sur une contre-attaque l’Africa Sports est tout-près de reprendre l’avantage, sur une superbe frappe du pied gauche de DJESSEKAN Franck, heureusement renvoyée par la barre transversale. Le dernier quart ‘d’heure du match est éprouvant pour les Oyés qui jouent à infériorité numérique. La pression mimosas est beaucoup plus forte. L’ASEC Mimosas fait le siège du camp vert et rouge. L’Africa Sports résiste jusqu’à 89e mn, SOUMAHORO Bangaly, le défenseur central monté aux avant-postes pour créer le surplus profite bien de sa position avancée pour donner l’avantage au score à son équipe, sur une passe intelligente de Fofana Ibrahima, entré plus tôt en remplacement de TRAORE Lamoudja (2 – 1 ; 89e mn). L’ASEC Mimosas aurait pu aggraver le score, dans le temps additionnel, si la tête de BA LOUA D’Avila, sur un centre de ZAKRI Krahiré, n’avait pas échoué sur la barre transversale.
 
L’ASEC Mimosas remporte le derby et prend, seule, la tête du classement, avec 16 points +4 devant l’AS ( 14 points+2) et l'AFAD (13 points +3). Une position confortable pour l'ASEC Mimosas qui profitera de la trêve, pour préparer sereinement la suite de la saison.
 
 
Harouna KONE

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

quinze − 12 =