Se remettre en selle face au COK

Après Bouaké, le dimanche dernier, pour le compte de la 4e journée, l’ASEC Mimosas enchaîne avec un deuxième déplacement de suite. Cette fois ce sera à Katiola, le samedi 27 décembre prochain, au Stade Général Ouattara Thomas D’Aquin.  Elle y sera opposée au Club Omnisport de Korhogo, dans le cadre de la 5e journée de la Ligue 1.

Rétrogradés de la 3e à la 5e place, à l’issue de la 4e journée, Alain GOUAMENE et ses poulains ont pour ambition de reprendre leur marche en avant, lors de ce déplacement périleux.  Face au COK, la lanterne rouge de cette Ligue 1, les Mimos auront encore fort à faire. D’abord à une importante opposition de l’équipe du COK, à la recherche d’une première victoire. Ensuite, elle devra prester sur un terrain inconnu.
Les Nordistes ont mal démarré la compétition. Après 4 journées, ils comptent, 2 défaites, subies lors des deux premières journées, face au Stella Club (0-2) et devant le Stade d’Abidjan (3-0). Mais depuis lors, elle n’a plus perdu et a réalisé deux matches nuls blancs successifs, face au SC Gagnoa et face à l’ASI D’Abengourou.
 

Le COK a choisi de jouer ses matches à Katiola, un lieu qui change de son ancienne base, le Stade de la Paix de Bouaké, où l’ASEC Mimosas l’avait battu (0-1), la saison dernière, lors de la 20e journée de la Ligue 1. « Nous n’avons pas le choix, nous devons aller prendre des points à Katiola. Nous ne pouvons pas faire deux mauvais résultats de suite. Cela fera désordre », explique Alain GOUAMENE, l’entraîneur de l’ASEC Mimosas qui déjà met la pression à l’entraînement sur ses joueurs. Les séances sont axées sur le réalisme devant les buts, une situation qui a fait récemment défaut aux Jaune et Noir, à Bouaké.

H.KONE

 

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

1 × 5 =