Bouaké pleure Me KONE Mamadou

 Le Vice-président DJIRA Youba et les Actionnaires de Bouaké ont accueilli Alain GOUAMENE et son groupe dans le cadre de la 4e journée de la Ligue 1, dans une ambiance remplie d’émotion et une grande pensée pour leur Président, Me KONE Mamadou, décédé le mardi 9 décembre dernier. Quelles  réactions ce décès a-t-il suscité chez les Actionnaires de Bouaké ? Réactions :

BLA Yao (Secrétaire général du Comité Communal de Bouaké)
« Je suis étreint par l’émotion »

« Jusqu’à ce que je voie les images de la cérémonie des obsèques, je ne croyais pas à la disparition de Me KONE Mamadou. Il y a, à peu près 7 mois, nous avions échangé sur la préparation d’une  grande campagne qui devrait être intitulée « L’ASEC Mimosas est de retour ». Nous nous sommes dit que l’ASEC Mimosas devrait remporter le titre de champion de Côte d’Ivoire, cette saison. Nous étions entrain d’y penser quand, subitement, la communication s’est arrêtée. J’ai appris quelques temps après qu’il était malade. Mais je ne m’attendais pas à sa mort. C’est un grand homme qui quitte l’ASEC Mimosas. Je ne voudrais pas trop parlé parce que je suis étreint par l’émotion. Je voudrais simplement demander aux instances dirigeantes de l’ASEC Mimosas d’organiser des événements spéciaux, ou un magazine spécial Me KONE Mamadou pour retracer les actions et images saisissantes et poignantes de Me KONE Mamadou qui a été le grand rassembleur de l’ASEC Mimosas ».

KOUADIO Adoni Roger dit « Sous-préfet » (Président du Comité du quartier Air France)
« C’est une grande perte pour l’ASEC Mimosas »

 « Nous ne nous attendions pas à la mort de Me KONE Mamadou. On ne le voyait plus depuis un certain temps, mais nous étions loin de croire qu’il partirait sitôt. Personnellement, je suis tombé malade et mes camarades venaient me réconforter. Lorsque l’ASEC Mimosas devait arriver à Bouaké, il m’appelait personnellement pour me charger de la diffusion de l’information et la mobilisation des Actionnaires. Il restera à jamais gravé dans mes pensés. C’est une grande perte pour l’ASEC Mimosas. Nous regrettons cette disparition, mais tout ce que Dieu fait est bon.

KONATE Sékou (Actionnaire de Sokoura)
« Je garde l’image d’un homme très virevoltant et fougueux »

« J’ai appris la nouvelle du décès de notre Président, Me KONE Mamadou avec beaucoup d’amertume. Je garde l’image d’un homme très fougueux et virevoltant qui avait toujours des solutions idoines  pour son équipe. Il avait ce don de galvaniser ses troupes pour la conquête de la victoire. Nous avons participé à ses côtes à plusieurs campagnes de sensibilisation. Je lui souhaite un repos paisible  et je présente mes sincères condoléances à tous les Actionnaires »

DJIRA El Hadj Malick (Membre du Comité Communal de Bouaké)
« Il était la véritable courroie de transmission entre la base et le Conseil d’Administration »

« Ce décès m’a fait un grand choc parce que nulle part, je n’ai entendu parler de sa maladie. J’ai connu ce grand homme depuis ma tendre enfance. Il était la véritable courroie de transmission entre la base et le Conseil d’Administration. Il ne manquait pas d’inspiration et avait le génie de vendre un match, même quand celui-ci est sans enjeu. Il a donné vie au championnat et au football ivoirien. Cet homme est allé jusque dans les hameaux pour mobiliser, pour la cause de l’ASEC Mimosas. Un Baobab est tombé. On ne cessera jamais de parler de lui. Mes condoléances vont à l’endroit de sa famille, à toute la famille sportive et à la grande famille de l’ASEC Mimosas. Mes pensées vont également à l’endroit du PCA, Me Roger OUEGNIN, qui a perdu un fidèle allié ». 

YAO Kouakou Benjamin (Actionnaire de Bouaké)
« Me KONE Mamadou était un grand homme »

« Le décès de Me KONE Mamadou m’a vraiment attristé. Nous ne pouvons rien face à la mort. Elle est notre destiné. J’ai connu Me KONE au CNACO. Nous allions le voir lorsque nous étions confrontés à des problèmes. Il savait écouter et faisait de son mieux pour trouver les solutions. Nous l’avons suivi lors de l’opération « Terminator », à Bouaké et à Bondoukou. Me KONE Mamadou était un grand homme. J’ai une pensée pour sa famille et pour l’ASEC Mimosas. Qu’il repose en paix ».

KONAN Kouakou Beranger (Actionnaire du Comité de base de Bouaké)
« Un baobab de l’ASEC Mimosas est tombé »

« L’annonce du décès de notre Président KONE Mamadou nous a assommée. C’était l’Actionnaire N°1. Il était le point de départ de  toutes les campagnes de mobilisation de l’ASEC Mimosas. Il a été de tous les combats avec les supporters, à l’intérieur comme à l’extérieur du pays. Un baobab de l’ASEC Mimosas est tombé et nous ne l’oublierons jamais. Je tiens à lui dire mes remerciements pour tout ».

Mlle OUEDRAOGO Kadiatou (Actionnaire du CAFOP de Man)
« La mobilisation n’avait aucun secret pour lui »

« J’ai connu Me KONE Mamadou à travers les médias, surtout la télévision. Lorsque BLA Yao m’a annoncé son décès, je n’y croyais pas. C’était un grand homme qui savait convaincre les plus sceptiques. La mobilisation des supporters n’avait aucun secret pour lui. Il laisse un vide dans le cœur des Actionnaires. Qu’il repose en paix ».

 

 

Propos receuillis par H.KONE

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

cinq + dix-huit =