« Je veux m’affirmer »

MENSAH Brefo veut s’affirmer à l’ASEC Mimosas, cette . C’est son ambition. Convaincu de son talent, il ne craint pas la concurrence et espère tout rafler avec son club. MENSAH Brefo croit en Dieu, en lui-même.

Vous passerez votre troisième saison à l’ASEC Mimosas. Peut-on connaître vos nouvelles ambitions ?

 J’aurai deux défis durant cette saison . Ces défis sont à la fois personnel et collectif. Mon défi personnel est de devenir enfin titulaire, m’affirmer dans l’équipe et prouver ma valeur. Le défi collectif est de remporter enfin le titre de champion de Côte d’Ivoire que je n’ai jamais remporté avec l’ASEC Mimosas. Je vise aussi la Coupe nationale, dans la foulée et la Coupe de la Confédération, pour terminer la saison.

En parlant du titre de champion de Côte d’Ivoire, l’ASEC Mimosas était tout près de détrôner le Séwé Sport, la saison écoulée. Mais à trois journées de la fin, tout a dégringolé. Quel est ton avis sur la question ?

 Dieu Seul sait pourquoi. Quand j’y pense, j’ai très mal. Nous étions à un point derrière le Séwé Sport, à trois journées de la fin de la saison. Et puis, notre défaite (2-0) lors du derby contre l’éternel rival nous a relégués à quatre points derrière le Séwé Sport. Notre rêve de devenir champion de Côte d’Ivoire venait de s’envoler définitivement. C’était vraiment pénible de perdre le titre de cette façon alors que nous étions si près du but. Mais c’était la volonté de Dieu. Il faut l’accepter, travailler encore plus et prier pour remporter le titre, en 2015.

Vous êtes un joueur pétri de talent. Pourquoi n’arrivez-vous pas à devenir titulaire ?

Je suis motivé à chaque entraînement et à chaque match. J’essaie chaque fois de donner le meilleur de moi-même. Mais vous savez, tout dépend des conceptions de jeu de chaque entraîneur. Et ce sont les conceptions de jeu des entraîneurs qui conditionnent leurs choix dans la composition de leur équipe.

 On vous trouve de grandes qualités techniques. Ce qui fait de vous un joueur précieux dans le jeu offensif. Mais vous ne défendez presque pas. N’est-ce pas pour cela que vous n’obtenez pas une place titulaire ?

C’est vrai, mais déjà la saison dernière, j’essayais de participer au jeu défensif. Peut-être que ce n’était pas suffisant pour mériter la confiance de l’entraîneur. S’il faut encore m’améliorer dans ce domaine, je travaillerai dans ce sens.

  Les places seront très chères, parce que l’équipe s’est renforcée en bons milieux de terrain. Pensez-vous pouvoir mériter la confiance du coach ?

Pourquoi pas ? Je suis là pour jouer et je compte travailler pour obtenir une place de titulaire et m’affirmer dans cette équipe de l’ASEC Mimosas. J’ai l’avantage de connaître l’environnement de l’équipe et sa philosophie de jeu. C’est vrai que le club s’est renforcé en bons milieux de terrain, mais je pense avoir les qualités suffisantes pour obtenir une place de titulaire.

 Que pensez-vous de votre nouvel entraîneur et de votre nouveau groupe ?

Alain GOUAMENE est un homme qui a de grandes qualités humaines. Il nous fait progresser à l’entraînement dans une bonne ambiance. Il est agréable de travailler avec lui comme avec tous les entraîneurs que j’ai connus à l’ASEC Mimosas. Mais avec lui, il y a un plus grâce à sa bonne humeur bien qu’il travail avec rigueur et fermeté. Quant au groupe, je pense qu’il a été bien étoffé et grâce à cela, nous pourrons remporter la prochaine Ligue 1 et même tout gagner y compris la Coupe de la Confédération, si Dieu le veut.

Que pouvez-vous dire aux Actionnaires qui vous aiment bien ?

Je les remercie pour leur soutien. Je leur demande de nous soutenir d’avantage. Nous donnerons le meilleur de nous-même, à chaque match, pour défendre les couleurs de l’ASEC Mimosas .

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

19 + dix-neuf =