Les Mimos se mettent en confiance

Dans sa phase de préparation et à quelques jours de son premier match officiel, lors de la finale de la Coupe FHB, l’ASEC Mimosas s’est donnée un grand bol d’air d’assurance et de confiance, en venant à bout de l’équipe ghanéenne du WAFA, sur le score de 5 buts à 1, cet après-midi, au Stade Robert Champroux, en match amical.

Le constat est on ne peut plus net : l’équipe de l’ASEC Mimosas monte crescendo en puissance. Dans un Stade Champroux qui a accueilli un bon nombre de spectateurs, il aura fallu 4 petites minutes de rodage au onze aligné par Alain GOUAMENE avant de se mettre en route. Le temps que BA LOUA D’Avila s’infiltre dans la surface de réparation pour la toute première opportunité de but  de l’ASEC Mimosas. Malheureusement, il est gêné par le retour d’un défenseur qui le déséquilibre pendant sa frappe. Deux minutes plus tard, c’est au tour de MOUKORO Cheick de s’essayer après un excellent contrôle suivi d’une lourde frappe difficilement repoussée par le gardien de but ghanéen. WAFA est déjà acculé et finit par céder, à la 14e mn, sur un corner exécuté par la recrue, DJEDJE Gaouidi Joël, et repris de la tête, au premier poteau, par SOUMAHORO Bangaly, le défenseur central et capitaine d’équipe qui ouvre le score pour l’ASEC Mimosas (1 – 0 ; 14e mn).  

Ce but n’attenue pourtant pas les ardeurs des Mimos qui se montrent très dangereux sur les coups de pied arrêté, comme celui de la 21e mn. Le coup franc exécuté par TRAORE Moussa va heurter la barre transversale du but gardé par RASAK. Les Mimos déroulent, mais ne parviennent toujours pas à inscrire le deuxième but. A la 42e mn, sur une phase de jeu savamment orchestrée, ZAKRI Krahiré lance en profondeur BA LOUA D’Avila qui se retrouve dans la surface de réparation adversaire dans un face à face avec le gardien de but. La tentative de lob de l’attaque est enraillée par le portier. Quasiment, dans la foulé et contre toute attente, le ballon échoit au milieu de terrain ghanéen, Mohamed WONKOYE (l’ex-mimosas) qui met une lourde frappe des 30 mettres que ne peut saisir SANGARE Badra Ali, le gardien de but de l’ASEC Mimosas. Charles BOATENG, l’opportuniste attaquant ghanéen, surgit pour pousser le ballon dans les filets et  rétablit la parité au score (1 – 1, 45e mn), juste avant le coup de sifflet de l’arbitre, pour la pause.

 

Après le repos, et revigoré par l’égalisation en toute fin de la première période, WAFA tente de surprendre l’ASEC Mimosas, sur un coup franc qui passe bien heureusement, juste au ras du poteau de SANGARE Badra. Dominateur techniquement et physiquement, Les Mimos reprennent les choses en main sous l’impulsion d’un MOUKORO Cheick, bien inspiré. A la 54e mn, à la suite d’un débordement, sur le côté droit, son retrait pour trouver un coéquipier est contré par la main baladeuse d’un défenseur dans la surface de réparation. C’est le penalty que TRAORE Moussa transforme pour donner l’avantage à l’ASEC Mimosas (2 – 1 ; 54e mn). L’ASEC Mimosas revient à la charge, 4 mn plus tard. Sur une phase de jeu en triangle, l’attaquant nigérian, ATSEN Itse Emmanuel, passe le ballon à MOUKORO Cheick qui le remet instantanément au défenseur KONE Nabi, monté aux avant-postes. Devant le but vide, celui-ci corse l’addition pour son équipe (3 – 1 ; 60e mn). L’équipe ghanéenne est complètement dominée et ne se remet qu’aux frappes lointaines de Mohamed WONKOYE pour tenter d’inquiéter l’ASEC Mimosas. Insatiables, les Jaune et Noir continuent de marcher sur leurs adversaires. A la 72e mn, DJEDJE Gaouidi met une merveille de passe à destination de ZAKRI Krahiré qui fonce droit dans la surface de réparation, se débarrasse d’un adversaire avant de s’y mettre à deux reprises pour battre RASAK, le gardien de but ghanéen (4 – 1 ; 72e mn).  Les Mimos vont clôturer leur appétit offensif par un cinquième but, sur un penalty, suite à une faute de main dans la surface de réparation d’un défenseur. ATSEN Itse Emmanuel se charge de l’exécution et prend le gardien de but à contre-pied (5 – 1 ; 80e mn).

C’est sur ce score que les Mimos bouclent leur série de matches amicaux, dans la phase de préparation d’avant-saison.
Preuve en est que l’ASEC Mimosas est monté en régime à l’approche des rendez-vous décisifs.

 

Harouna.K

 

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

15 + 15 =