Pourquoi ce stage?

Depuis la soirée du samedi 27 septembre dernier, les joueurs mimosas suivent un stage bloqué qui durera une dizaine de jours, à Sol Béni. Ainsi regroupés, Alain GOUAMENE et ses poulains ont mis un point d’honneur sur le travail foncier de la préparation d’avant-saison.

« Nous avions normalement six semaines de travail pour mettre en place une équipe compétitive. Nous avons déjà bouclé trois semaines et nous entrons dans notre quatrième semaine de travail avec cette mise au vert. Ces jours de mise au vert à Sol Béni nous permettront de contrôler l’hygiène alimentaire et le temps de repos des joueurs. Car nous abordons une phase cruciale où le travail devient de plus en plus difficile. Nous avons fini avec la phase de détection et nous entamons le travail foncier. Nous essayerons, au maximum, de  maintenir les joueurs en forme »,  a indiqué Alain GOUAMENE, à la fin de la séance d’entraînement de ce lundi, après-midi.

Préparer et maintenir la forme de son groupe, tels sont les objectifs du technicien à travers ce regroupement pendant lequel, il évaluera son équipe à travers deux matches amicaux, contre la SOA, le mercredi 1er octobre prochain, et quelques jours plus tard, contre l’équipe de Feyenoord Football Academy du Ghana. Le coach se veut rassurant et optimiste quant à la gestion de son groupe pour débuter la saison dans les meilleures conditions : « Les matches amicaux nous apportent beaucoup. Nous aurons une opposition face à la SOA, pour savoir à quel niveau nous nous trouvons, après les débuts du travail de puissance. On verra si nous avons progressé ou pas. Et quelques jours après, nous disputerons un autre match amical contre l’équipe de Feyenoord. Nous aurons cette opposition avant d’attaquer la finale de la Coupe FHB, prévue le dimanche 12 octobre prochain. Nous sommes dans le temps et jusqu’au 19 octobre prochain, date du début de la Ligue 1, nous serons prêts », a-t-il conclu.

 

Harouna.K

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

5 × 4 =