« Nous manquons encore de puissance »

 Alain GOUAMENE et ses poulains préparent la nouvelle saison par des entraînements quotidiens ponctués par des matches amicaux à Sol Béni. A quelques semaines du début de la saison, l’entraîneur mimosas affiche une grande confiance quant à la mise en place d’une équipe compétitive.  

 

Après plus de deux semaines de préparation, comment vous situez-vous au niveau du travail accompli?

Cela fait seulement 15 jours que nous avons commencé la préparation d’avant-saison, alors que d’autres ont commencé depuis déjà plus d’un mois et demi. Mais, nous sommes dans le temps et nous prenons notre temps, car le championnat ne débutera qu’après la mi-octobre.

Qu’est-ce qui manque actuellement à  votre équipe?

Nous manquons, entre autres, de puissance. C’est exactement sur ce travail que nous insisterons la semaine prochaine. Les matches amicaux nous font beaucoup de bien. A travers ces  matches, nous décelons des lacunes sur lesquelles nous amplifions le travail pour nous améliorer. Nous sommes déjà présents au niveau du jeu. Les replacements se font bien, mais nous savons qu’il y a encore du travail à faire. Mais nous ne nous faisons pas de souci. Nous seront fin prêts à l’entame de la saison.

Avant le début du championnat, vous disputerez la  Coupe FHB, le dimanche 12 octobre prochain. Tenez-vous compte de ce rendez-vous, dans votre préparation ?

Bien évidemment ! Nous avons encore plus de deux semaines devant nous. Avant ce match, nous disputerons encore deux matches amicaux face à deux équipes dont la SOA que nous rencontrerons déjà le lundi prochain, dans la matinée, à Sol Béni. Mais d’ici là, nous continuerons de travailler.

 

Harouna.K

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

onze + 15 =