« Faire progresser nos jeunes pour les rendre meilleurs»

L’Académie MimoSifcom a repris ses activités depuis le lundi 1er septembre dernier, à Sol Béni. Après seulement quelques jours d’exercice, nous avons rencontré le coach Julien CHEVALIER (Responsable de la Formation à l’Académie MimoSifcom) qui nous parle de ses aspirations pour la nouvelle saison académique et du retour de TRAORE Siaka dit Gigi à l’Académie MimoSifcom. Interview.

 

Quelles  sont vos sentiments quelques jours après la rentrée de l’Académie MimoSifcom ?

Nous sommes très heureux de retrouver le personnel et les pensionnaires de l’Académie MimoSifcom. Certains ont même un peu changé, mais nous avons reconnu tout le monde. L’ambiance est studieuse, les premiers jours sont  agréables. Les nouveaux arrivants découvrent les lieux et ce site exceptionnel. Les anciens apprécient de retrouver une Académie rafraichie par les travaux effectués durant les congés, les nouveaux équipements, les nouveaux ballons…

 

Combien de pensionnaires avez-vous en charge ?

Le groupe a évolué entre notre départ en congés et cette reprise. Cela apporte une certaine fraîcheur. Il a fallu compenser la « sortie » de nos jeunes en fin de formation (8 joueurs), mais aussi celui de certains éléments, malheureusement, libérés. C’est près de la moitié du groupe qui intègre l’académie en cette rentrée. Une quinzaine de joueurs nous ont rejoints.
Ce groupe de 34 éléments reste encore à étoffer. Certains joueurs sont encore en test durant cette période de rentrée, afin de créer un groupe de 36 à 40 joueurs pour répondre aux perspectives devant nous et aux attentes.« Mais ils doivent s’en donner les moyens. »

 

Quels sont les grands axes de la formation, cette année ?

Nous continuerons à travailler avec 2 groupes. Un groupe U16 qui entre en formation, constitué de jeunes joueurs, que nous allons éveiller aux bases essentielles de la formation d’un footballeur professionnel. Et un groupe U18, avec des joueurs plus grands, en phase de perfectionnement, dont certains doivent aspirer à atteindre, à la fin de cette saison ou même avant, l’équipe professionnelle. Mais ils doivent surtout s’en donner les moyens.

 

Qu’en est-il des objectifs ?

Les objectifs restent les mêmes… Arriver à faire progresser nos jeunes pour les rendre meilleurs que ce qu’ils sont en arrivant parmi nous. Nous allons les guider, les conseiller, chaque jour pour les aider à développer le potentiel qui leur a permis d’entrée à l’Académie et d’être sélectionnés parmi des milliers de jeunes enfants qui auraient souhaité avoir cette opportunité.
A eux de saisir cette chance, de profiter des conditions avantageuses dans lesquelles ils sont placés et des conseils que nous allons leur apporter pour mériter d’atteindre leurs rêves.

 

A la réunion de rentrée, le lundi dernier, vous avez parlé d’un changement au niveau du staff technique. Pouvez-vous nous en parler ?

Comme l’effectif, le staff a, en effet, un peu évolué. Nos piliers restent solides avec monsieur ADOU et ses professeurs à la scolarité, madame BEDA et son équipe à la cuisine et l’organisation, le coach KLE Weuli Mathiasà l’intendance, et BAMOGO Boukaré à l’accompagnement administratif du secteur sportif et du recrutement. Nous avons, par exemple, depuis quelques mois déjà préparé la mise en place d’une organisation plus performante du service médical de l’Académie. Sa responsabilité revient dorénavant au Docteur Rodrigue VANIE, assisté d’une équipe de médecins, et toujours de Marine ANDOH-ALLE, en tant que kinésithérapeute et de notre infirmier « Major » (YAO Kouadio Rémi). Sur le plan sportif, nous avons également souhaité intégrer un nouveau coach Aboubakar ZARE qui évoluait déjà à Sol Béni, avec les enfants de Foot-loisirs pour compléter le staff et le faire progresser en lui attribuant le suivi d’un groupe de U12-U13 en détection et préparer d’ores et déjà les prochaines années. Enfin, le retour de TRAORE Siaka « Gigi »dans le staff technique de l’Académie MimoSifcom a été officialisé. Il vient me seconder au niveau de l’Académie pour compenser le prochain départ de Steve VILMIAIRE.

 

Comment entrevoyez-vous la collaboration avec chacun des membres du nouveau staff ?

Aussi bonne qu’elle ne l’est déjà. Mais, il n’y a donc pas de raison que cela change. Nous avons préparé et choisi cette organisation afin de nous permettre d’être efficace et nous donner les moyens d’atteindre nos objectifs. Ce qui est important, avant tout, c’est la motivation des membres de l’Académie pour leur mission, car notre métier est très difficile et demande énormément de travail et d’engagement… Mais, nous avons, ici, des gens qui aiment ce club et sont à l’œuvre tous les jours pour l’ASEC Mimosas. L’arrivée de « Gigi », car j’imagine que c’est une des raisons de votre question, va par exemple, nous apporter un regard « intérieur » sur le monde professionnel et ce que nous pouvons mieux appréhender dans la formation de nos joueurs. Les échanges sont toujours très enrichissants.

Un mot pour finir ?
« Au travail » ! … Même si ça fait 2 mots.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

six − 3 =