Deux bourdes qui coûtent chères

 
L’ASEC Mimosas n’a pas su voyager à Garoua comme à Bamako, comme à Johannesburg. Elle est tombée dans la capitale de la région du nord du Cameroun face au Coton Sport (2-1). Plutôt deux offrandes aux cotonculteurs qui font la bonne affaire au détriment de l’ASEC Mimosas qui manque l’occasion de recoller au classement.
« Vous avez une bonne équipe. Elle nous a posé beaucoup de problèmes ». Blague ou réalité de Kingué Stephan ? Anecdotique cette impression du milieu défensif du Coton Sport.  Au final, ‘’cette bonne équipe’’ a perdu 2-1. Deux offrandes de Souamahoro Bangaly. La première à la 6ème mn, à Kamilou Daouda dont le ballon repoussé par la défense de l’ASEC Mimosas est repris par Kingué Stephan pour battre Sangaré Badra Ali. Deux minutes plus tard, Soumahoro Bangaly mal inspiré, va offrir la balle du second but à Kamilou Daouda. L’avant centre très expérimenté du Coton Sport ne se fait pas prier pour inscrire le but qui décontenance les joueurs de l’ASEC Mimosas. Ils déjouent. La tâche du Coton est rendue facile. Mais pour plus de prudence, l’équipe de Didier Gomes Da Rosa reste sur ses lignes. La défense est compacte autour du capitaine Zimbori Moussa. Le milieu  est resserré autour de Kingué Stephan. Il a fallu attendre la 30è mn pour voir l’ASEC Mimosas tromper la vigilance de la  défense. Zagbayou Hugues Evrard place une balle dans le dos de la défense .  Elle profite à Koffi Foba Kabran Stevens. L’attaquant jaune et noir s’engouffre et d’une frappe enroulée trompe l’international Feudjou Loïc.  Un but salué par le public camerounais, connaisseur de foot. L’ASEC Mimosas qui revient entre temps dans le bon tempo, tente de porter le danger dans le camp de son adversaire. Zimori et ses lieutenants ne cèdent pas. 
Au coup de sifflet final de l’arbitre botswanais, c’est le Coton Sports Garoua qui fait la bonne opération. Il consolide sa place de leader avec 10 points et valide son ticket pour les demi-finales. L’ASEC Mimosas reste 3ème avec 2 points. Prochain rendez-vous samedi 9 aout 2014 au stade Félix Houphouet-Boigny contre le Real Bamako. 
 
De notre envoyé à Garoua Clément Diakité

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

quatorze − 14 =