SAKANOGO assure la garde

Le deuxième entraîneur adjoint de l’équipe professionnelle de l’ASEC Mimosas, SAKANOGO Amadou, a été chargé par TRAORE Siaka de s’occupe des joueurs qui n’ont pas effectué le déplacement du Cameroun.

Du mercredi au vendredi, après le depart de l'équipe au Cameroun, SAKANOGO Amadou a animé des séances d’entraînements sur le terrain Laurent POKOU de Sol Béni avec un peu plus d’une quinzaine de joueurs. Les séances ont duré 1h15mn, à chaque fois. « Nous avons fait différents exercices de deux fois quinze minutes, puis de deux fois 20 minutes », a indiqué le deuxième entraîneur adjoint de l’équipe professionnelle de l’ASEC Mimosas, sans entrer dans les détails. Il applique ainsi les consignes de l’entraîneur principal, TRAORE Siaka. « Ces variations de contenu ont pour objectif de maintenir les joueurs en éveil durant la séance », a-t-il précisé.

Six joueurs de l’équipe pro dans le groupe

Dans le groupe des joueurs qui ont pris part à ses séances, à Sol Béni, on comptait six joueurs de l’équipe professionnelle. « Ces cinq joueurs sont MENSAH Brefo, TRAZIE Charles, KONE Nabi Ibrahim, DIARRASSOUBA Ibrahim, DIENG Adama et MVONDO Michel. KONE Nabi relève de blessure. Il travaille pour retrouver la forme de compétition. Le reste du groupe comprend cinq joueurs venus de l’Académie MimoSifcom et sept autres venus pour des essais. Gigi m’a demandé de voir les qualités de ces derniers, en attendant son retour pour lui donner mon avis. Mais il les observera aussi pendant un moment pour se faire une idée de leurs qualités. MVONDO Michel, le joueur mimosas d’origine camerounaise, s’est entraîné à l’écart du groupe selon les recommandations du médecin du club, le Dr KOUAME Yves Narcisse. MVONDO a fait plusieurs tours de terrain sans participer au jeu. Il a intégré le groupe le jeudi matin ».

Trois séances pour maintenir la forme du groupe

« Nous avons travaillé pendant trois jours, du mercredi au vendredi pour maintenir la forme du groupe en attendant le retour de l’équipe du Cameroun. Nous reprendrons l’entraînement le mardi », a confié SAKANOGO Amadou. Le contenu des séances a été  décidé par l’entraîneur principal et a été très bien appliqué ». Mais le Coach SAKA qui a assuré la garde à Sol Béni, n’a pas voulu nous en dire plus.

K. Ismaël.

 

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

1 × 1 =