La première victoire de poule?

Après deux résultats de parité, à Bamako, face à l’AS Real (1-1), puis à Abidjan devant l’AC Léopards de Dolisie (0-0), l’ASEC Mimosas va -t-elle enfin obtenir sa première victoire dans la Poule A, ce vendredi après-midi, face au Coton Sport de Garoua du Cameroun ?

Pour les chocs entre l’ASEC Mimosas et les équipes camerounaises, c’est l’équilibre parfait. On note une qualification pour les Camerounais et une qualification pour les Ivoiriens. Car dans les compétitions africaines, on ne note que deux confrontations entre l’ASEC Mimosas et le Canon de Yaoundé. La première a eu lieu en 1971, en demi-finales de la Coupe d’Afrique des clubs champions. L’ASEC Mimosas l’avait emporté (2-1) à l’aller, au Stade FHB. Et au match retour, les Camerounais avaient usé de tous les moyens, dans un environnement des plus hostiles pour venir à bout (4-1) des Ivoiriens, dans un camp militaire de Yaoundé. Le Canon s’était qualifié pour la finale qu’elle avait remportée face à l’Asante Kotoko de Kumasi (Ghana). Quant à la deuxième opposition entre l’ASEC Mimosas et le Canon de Yaoundé, elle a eu lieu en 1981. A cette époque, le Canon était la meilleure équipe du continent. A l’aller, les Mimosas étaient allés arracher un nul blanc méritoire à Yaoundé devant les Thomas N’KONO, Théophile ABEGA dit Docteur ABEGA, KUNDE Emmanuel, LE ROUX, EBOUELE et autres. Au match retour, dans un Stade FHB plein comme un œuf et totalement acquis à la cause de l’ASEC Mimosas, celle-ci ne déçoit pas et se qualifie brillamment (3-1) grâce à deux buts de KASSY Kouadio Lucien et un de BAWA Paul. Le match contre Coton Sport sera la troisième confrontation entre l’ASEC Mimosas et une formation camerounaise. Cette fois, ce ne sera pas un match à élimination directe. Mais chaque victoire sera déterminante.

Que vaut Coton Sports ?

La formation de Garoua occupe la 9e place du classement de l’Elite One camerounaise qui comprend 19 équipes. Elle totalise 29 points après 21 journées. Mais elle aurait occupé une bien meilleure position au classement sans ses 5 matches en retard et les 3 points que la Fécafoot lui a retirés par pénalité. Les statistiques de Coton Sport en font une équipe redoutable. En 16 rencontres de championnat, elle a inscrit 27 buts contre 6 encaissés. En attendant de jouer son match en retard comptant pour la 1ère journée dans la Poule A contre l’AC Léopards de Dolisie, en Coupe de la Confédération, Coton Sport a confirmé sa solide réputation en disposant (2-1) de l’AS Real de Bamako, à Garoua, lors de la 2e journée. C’est une équipe, 12 fois championne du Cameroun, 5 fois vainqueur de la Coupe nationale, 1 fois finaliste de la Ligue des champions (2008) et 1 fois finaliste de la Coupe de la Confédération (2003). Elle a donc une grande expérience du haut niveau africain. Grâce à son jeu physique, avec des joueurs athlétiques, mais techniques et expérimentés elle domine le football camerounais depuis 1997 et constitue un épouvantail sur l’échiquier continental. Pour sûr, elle posera d’énormes problèmes à l’ASEC Mimosas, ce vendredi.

 Les chances de l’ASEC Mimosas ?

Cela dit, l’ASEC Mimosas a toutes les chances de remporter sa première victoire à domicile devant cette formation. Sans le manque de réussite, les joueurs de TRAORE Siaka dit Gigi auraient battu largement, à domicile, l’AC Léopards de Dolisie et occupé la première place de la Poule A. Les Mimosas ont retrouvé leur football. Ils ont de l’envie et ambitionnent de remporter la Coupe de la Confédération qui manque à leur palmarès. Leurs deux dernières sorties, d’un haut niveau, en Ligue 1, respectivement face à l’AS Denguélé défaite (1-0 ; 22e journée en retard) et devant l’USC Bassam battue (2-1, 23e journée) ont été impressionnantes. Ces victoires ont boosté le moral de l’équipe. Et derrière, le Président Roger OUEGNIN renforce la motivation avec des primes de match conséquentes.L’ASEC Mimosas détient de solides arguments pour battre Coton Sport

Actionnaires, on vous attend !

L’équipe de l’ASEC Mimosas qui a retrouvé tout son allant n’attend plus que ses supporters pour atteindre ses objectifs en Ligue 1 et en Coupe de la Confédération. Le Coordonnateur du CNACO, MESSOU Kouablan, multiplie les appels à leur endroit. Ils ont commencé à reprendre le chemin des stades. Ils sont attendus encore plus nombreux ce vendredi pour aider leur équipe à battre Coton Sport FC de Garoua.

 KONE Ismaël

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

12 − 3 =