« Je suis régulièrement sollicité par FIFA TMS»

Invité, pour son expertise en la matière, Benoît YOU, le Directeur Général de l’ASEC Mimosas a participé de manière active à la conférence  FIFA TMS, tenue les 14 et 15 mai derniers, à Johannesburg. De retour d’Afrique du Sud, le Directeur Général a bien voulu nous éclairer sur cette dernière conférence organisée par l’Instance suprême du football mondial.

 Monsieur le Directeur Général, vous étiez en Afrique du Sud, dernièrement, dans le cadre d’une intervention lors de la conférence FIFA TMS. Pouvez-vous d’abord nous expliquer précisément ce qu’est le TMS ?

En 2007, le 57e Congrès de la FIFA a voté en faveur de la création d’un système en ligne pour les transferts internationaux du football à 11, qui constituait l’une des recommandations de la task force de la FIFA « For the Good of the Game ». Les objectifs étaient alors les suivants : renforcer l’intégrité et la transparence sur le marché en augmentant le volume de données disponibles pour les autorités du football sur toutes les transactions et assurer l’application des règles gouvernant la protection des mineurs.

 Pourquoi le choix de la FIFA s’est-il porté sur votre personne ?

Lors du lancement du système en 2008, la Côte d’Ivoire avait été sélectionnée pour faire partie des quelques pays tests. Au nom de l’ASEC Mimosas, j’avais été convié à ce séminaire et depuis, je suis régulièrement sollicité par FIFA TMS pour donner mon avis sur l’évolution du système et sur les problèmes rencontrés par les clubs. J’entretiens donc une relation régulière avec le Directeur général, Monsieur Mark Goddard et tous ses collaborateurs.

 A qui était adressée cette conférence ?

Tous les ans, FIFA TMS organise une conférence à l’attention des Fédérations. Il faut en effet noter que la pyramide du football prônée par la FIFA est claire: les interlocuteurs de la FIFA sont les Fédérations. Il y a très peu de contacts entre la FIFA et les clubs.

Pour la 1ère année, FIFA TMS a décidé d’inviter une dizaine de clubs dont l’ASEC Mimosas, afin de mieux comprendre leurs problématiques. C’était essentiel car à ce jour, ce sont plus de 5.000 clubs qui utilisent chaque jour ce système.

Quatre (4) conférences ont été organisées cette année afin de couvrir les différentes régions du monde (Johannesburg pour l’Afrique, Kuala Lumpur pour l’Asie, Mexico pour l’Amérique et Zürich pour l’Europe).

 Sur quel sujet êtes-vous intervenu, lors de cette conférence?

Les équipes de FIFA TMS m’ont demandé d’intervenir au nom des clubs africains sur les différents thèmes du séminaire, aux cotés d’un représentant des fédérations africaines (Paul Mebizo’o (Chef du département des compétitions de la Fédération Camerounaise), de Gaudenz Koprio (Avocat et Membre de la Commission du Statut du joueur de la FIFA) et Kimberly Morris (Avocate et chef du département Integrité et conformité de FIFA TMS). Les thèmes retenus étaient les suivants :

 – Transferts des joueurs mineurs,

– Passeport des joueurs,

– Formation des utilisateurs,

– Mises à jour du système,

– Confirmation des joueurs.

 Quelles conclusions tirez-vous de cette conférence de la FIFA ?

Je retiens que la FIFA cherche sans cesse à améliorer ce système face à l’évolution du monde du football. Cette rencontre était donc utile pour les clubs comme pour les fédérations qui ont pu se rencontrer pour échanger et envisager des solutions aux problèmes rencontrés.

 

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

7 + un =