L’ASEC neutralise l’AS Real

Lors de la première journée des matches de poules de la Coupe de la Confédération, dans le groupe A, l’ASEC Mimosas a tenu en échec (1-1) l’AS Real de Bamako, ce samedi après-midi, au Stade Omnisports Modibo KEITA de Bamako.

Dès l’entame du match, l’organisation de l’ASEC Mimosas pose beaucoup  de difficulté à l’AS Real de Bamako. L’ASEC domine avec son jeu collectif, mais à la  10ème mn, Moussa  Koné, bien servi par un coéquipier, manque d’ouvrir le score  pour les Maliens. A la 16ème mn, les Maliens vont inquiéter de nouveau les Jaune et Noir. Sur un centre de Samaké, N tji crée la panique dans la défense de l’ASEC Mimosas. 6 minutes plus tard, Moussa Koné,  encore lui, donne l’occasion à Badra Ali d’étaler sa grande classe. A partir de ce moment, l’ASEC Mimosas prend véritablement le jeu à son compte, Dao Youssouf frappe au-dessus des buts. A la 39e mn, sur un corner de Zagbayou Hugues, une montée rageuse de Soumahoro Bangaly oblige le gardien malien à repousser le ballon. A 4 minutes de la pause, une frappe lourde de Koffi Foba est à nouveau repoussée par le portier malien  Sogoba Almary. L’ASEC Mimosas gère bien la suite et la mi-temps intervient sur le score 0à 0.

La deuxième mi-temps est plus riche en événements. Après 8 minutes, Samaké, bien lancé dans le dos de la défense de l’ASEC Mimosas, est fauché par Soumahoro Bangaly qui écope d’un carton jaune. La minute décisive est la 56eme minute et elle est à l’avantage de l’ASEC Mimosas. Sur un coup-franc dans l’axe de la défense du Real, une combinaison magnifique entre Zagbayou , Syekere et Ablakor, le centre de ce dernier atterrit dans les pieds de Mvondo Michel qui ouvre le score pour les Ivoiriens. Ce but est une merveille et l’ASEC Mimosas devient plus maitresse du jeu. Les Maliens, sonnés, poussent sans inquiéter vraiment le dispositif défensif des Jaune et Noir. A la 66eme minute, la série de remplacements commence. D’abord le Malien Sidibé Ibrahima cède sa place à Cissé Moctar. Ensuite, Samaké, qui a été très bon, sort pour Samabaly Makan. Dans la foulée, Gigi répond au technicien malien. Diarrassouba Ibrahim remplace Fofana Ibrahima.

L’ASEC Mimosas reste stable jusqu’à la 83ème mn. L’excellent  Soumahoro  Bangaly stoppe une action offensive dans la surface de réparation et l’arbitre  tunisien n’hésite pas à indiquer le point de penalty. Moussa prend à contre-pied Badra Ali et égalise pour l’AS Real de Bamako (1-1 ; 83ème mn).

Les dernières minutes sont chaudes. L’ASEC Mimosas fait parler son expérience.  Traoré Moussa vient aider l’équipe. L’ASEC Mimosas se bat sur tous les ballons. Finalement, les deux équipes se séparent sur le score de 1 but partout. Un très bon résultat pour une équipe de l’ASEC Mimosas qui confirme, une fois de plus, qu’elle  voyage bien dans cette Coupe de Confédération.

De notre envoyé spécial à Bamako

Roger Stéphane

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

18 − deux =