Qui sont nos adversaires ?

Qualifiée pour les matches de Poules de la Coupe de la Confédération, le dimanche 27 avril dernier, aux dépens de Kaizer Chiefs d’Afrique du Sud, l’ASEC Mimosas évoluera dans la Poule A, à partir du 17 mai prochain avec l’AS Real de Bamako, l’AC Leopards de Dolisie, et Coton Sport de Garoua. Qui sont ces adversaires ?

 L’AS Real de Bamako, la première des Scorpions

Au Mali, l’AS Real de Bamako, disputera pour la première fois, les matches de poules de la Coupe de la Confédération. Et pourtant, ce club de football dont l’emblème est le scorpion est, avec le Stade Malien et le Djoliba AC, tout un symbole au Mali. Il a été le premier club de ce pays à disputer une finale de Coupe d’Afrique des clubs champions, en 1966, perdue face au Stade d’Abidjan. C’est de ses rangs qu’est issu le plus grand footballeur malien de tous les temps : Salif KEITA dit Domingo. L’AS Real compte à son palmarès 6 championnats et 1 Coupe du Mali. Pour atteindre la phase de poules de la Coupe de la Confédération, l’AS Real avait réalisé deux exploits d’abord lors du Tour préliminaire de la Ligue des champions face à l’AS FAR du Maroc (1-1) à domicile, puis 2-2, à Rabat) et en 16es de finale devant Eyimba IFC en gagnant (2-1) à Aba (Nigeria) avant de perdre, à Bamako, au match retour (1-0). C’est en 8es de finale qu’elle a été stoppée par l’Espérance Sportive de Tunis. Les Scorpions de Bamako n’ont pu arracher que le match nul (1-1), chez eux, aux Sang et Or de Tunis. Ils ont été laminés (3-0) au match retour à Tunis. Reversés en Coupe de la Confédération, ils ont croisé le fer avec les Rouges du Djoliba AC qu’ils ont battu, à l’aller (2-1), et qu’ils ont ensuite réussi à tenir en échec (0-0) au retour. Arrachant ainsi leur billet pour la phase de poules que les Scorpions disputeront pour la première fois. Ils recevront l’ASEC Mimosas, lors de la première journée, le samedi 17 mai prochain, au Stade Omnisports Modibo Kéita de Bamako.

L’AC Léopards veut remettre le couvert

L’Athlétic Club Léopards de Dolisie a été créé, en 1953, par la communauté chrétienne de Dolisie, précisément par Daniel MABIALA, un menuisier de la Mission Catholique de Dolisie. Celui-ci l’avait baptisée Chat Noir. Les couleurs de l’équipe étaient le Rouge et Bleu. C’est l’année suivante (1954) que le Révérend père Normand s’est intéressé à l’équipe et a obtenu que celle-ci change de nom pour s’appeler Léopards. C’est ensuite grâce à un don de maillots aux couleurs Vert et Blanc de Da SILVA, un commerçant portugais de Dolisie, que Les Fauves du Niari vont changer de couleurs. Après quelques performances à domicile dans les années 1970, le club, faute de moyen financier, a dû se contenter des seconds rôles dans les divisions inférieures puis en D1. C’est à partir du 4 décembre 2008, lorsqu’il a été pris en main par le Colonel Rémy Ayayos IKOUNGA que l’AC Léopards a eu enfin les moyens de ses ambitions pour devenir la meilleure équipe de football du Congo-Brazzaville. Et depuis, il a étoffé son palmarès avec 2 championnats de D1 du Congo (2012 et 2013), 4 Coupes du Congo (2009, 2010, 2011 et 2013), 2 Super Coupes du Congo (2009 et 2011) et 1 Coupe de la Confédération remporté le 25 novembre 2012 à domicile, au Stade Denis SASSOU N’GUESSO. Les Fauves du Niari nourrissaient l’ambition de remporter la Ligue des champions 2014. Mais après avoir sorti le Rayon Sport du Rwanda au tour préliminaire, puis le Primeiro de Agosto de Luanda, en 16es de finale, El Hilal du Soudan a mis fin à leurs ambitions en 8es de finale. Reversés en Coupe de la Confédération, ils ont éliminé Medeama du Ghana à l’issue des seconds 8es de finale et sont décidés à remettre le couvert en remportant la compétition pour la deuxième fois. L’AC Léopards de Dolisie sera l’hôte de l’ASEC Mimosas, lors de la 2e journée, le 25 mai, à Abidjan.

Coton Sport de Garoua, le nouvel ogre camerounais

Le Coton Sport était au départ une équipe amateur de Garoua qui était à l’ombre de la formation locale, l’Etoile Filante, évoluant en première division. Lorsqu’en 1986, l’Etoile Filante descend en Ligue 2, les dirigeants de Coton Sport décident d’engager leur équipe dans les compétitions de la Fécafoot. Ils se donnent le temps de chercher les moyens de leurs ambitions. 6 ans plus tard, en 1992, Coton Sport Football Club est promu en première division du Cameroun. 2 ans après, il est vice-champion du pays et en 1997, le club remporte son premier titre de champion du Cameroun. Il en gagnera 11 autres, ainsi que 5 Coupes nationales et disputera une finale de la Coupe de la Confédération en 2003, puis une finale de la Ligue des champions (2008) et une demi-finale de la Ligue des champions (2013). Représentant son pays dans la compétition reine des clubs africains, Coton Sport FC a éliminé Flambeau de l’Est du Burundi, en 16es de finale, puis s’est doublement inclinée sur la même marque de (0-1) chez elle, puis (1-0) sur le pelouse de l’Entente Sportive de Sétif, en 8es de finale. Reversé en Coupe de la Confédération, le club camerounais a éliminé Atletico Petroleos de Luanda (Angola) lors des seconds 8es de finale. Il sera le deuxième hôte de l’ASEC Mimosas, au Stade FHB, à l’occasion de la 3e journée, le week-end du 06 au 08 juin, à Abidjan.

 L’AS Real de Bamako, l’AC Léopards de Dolisie et Coton Sports de Garoua ont en commun d’avoir disputé la Ligue des champions 2014 avant d’être déversées en Coupe de la Confédération après leur élimination à l’issue des 8es de finale. Ce sont des client sérieux puisqu’ils sont des champions en titre ou vice-champions (le Real de Bamako) de leur pays et s’étaient donné les moyens de leurs ambitions en Ligue des champions. Qui plus est, chacun des pays dont ils sont issus sont de grandes nations de football en Afrique.  Penser que l’ASEC Mimosas a hérité d’une poule facile serait se tromper lourdement. Ce groupe A est aussi difficile sinon plus que le groupe B. Les Actionnaires s’en rendront compte lors du mini-championnat de la Coupe de la Confédération.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

dix + vingt =