Les Amakhosi tombent devant les Mimos

L’ASEC Mimosas a réalisé une très belle opération en disposant de Kaizer Chiefs, son adversaire sud-africain, au Dobsonville Stadium de Soweto, ce dimanche, en match comptant pour les seconds huitièmes de finale aller de la Coupe de la Confédération.

 L’ASEC Mimosas sait voyager. Elle l’a encore démontré après Bamako, cet-après midi, au Dobsonville Stadium de Johannesburg, face à Kaizer Chiefs. Les Amakhosi sont tombés (2-1) devant des Mimos bien disciplinés et décidés à obtenir un bon résultat. Abonnés aux 2-0 ces derniers temps, à domicile, les Amakhosi  ont  eu fort à faire  cet après-midi. Le quart d’heure passé, l’ASEC Mimosas se porte résolument dans le camp de son adversaire. Elle se montre plus mordante sur les côtés. Très vite FOFANA Ibrahim, à droite, se blesse et réduit la menace sur le flanc droit. En revanche, KOFFI Foba Stevens contrôle bien la situation à gauche sans être véritablement dangereux. Finalement le danger viendra du côté droit. Une percée de FOFANA Ibrahim est repoussée en touche par Lorenzo Jao ANTHONY, le latéral gauche de Kaizer Chiefs. SAKANOKO Moustapha, effectue une rentrée de touche déviée de la tête par Boua Koffi, ZAGBAYOU Hugues Evrard est au bon endroit pour reprendre ce ballon et ouvrir le score (0-1 ; 35’). L’ASEC Mimosas part à la mi-temps avec cet avantage.

En seconde mi-temps, Kaizer Chiefs procède à trois changements.  Philani Pius CELE (N°27) remplace George LEBESE blessé (46ème mn), Lorenzo Joao ANTHONY  (N°26) cède sa place (64è mn) à Siboniso paxa (N°5), Siyanbonga Solace NKOSI (N°10) sort à la 78èmn au profit de Kingston NKHATHA (N°8). Ces changements s’avèrent payants. Les Mimosas reculent et les Amakhosi égalisent grâce à leur avant-centre zimbabwéen Tyrell Mathew BENJAMIN (85ème mn).   Cette égalisation décuple les forces des Sud-africains. Toute l’équipe se rue en attaque dans l’espoir d’inscrire le but victorieux.   On joue 3 minutes de temps d’additionnel. L’ASEC Mimosas, loin de s’avouer vaincue, a encore des ressources pour faire le coup parfait. Sur l’une de ses dernières offensives, FOFANA Ibrahim ressort le ballon pour TRAORE Moussa entré à la place de Mark SEKYERE. TRAORE Moussa envoie un centre que BOUA Koffi, parti de loin, reprend la balle du pied pour battre Reyaad Pieterse (90’+2). Kaizer Chief est  KO sur ses bases. C’est le coup parfait pour l’ASEC Mimosas.  La victoire est quasi assurée. Mais attention à ne pas s’enflammer. Il faudra rester concentré pour terminer ce beau travail, le dimanche prochain, au stade Félix HOUPHOUET-BOIGNY.

De notre envoyé à Johannesburg Clément Diakité

 

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

2 + 8 =