Les Mimos écrasent les Sanafirs

Après le CO Bamako en 16es de finale, l’ASEC Mimosas a ajouté le CS Constantinois à son tableau de chasse, à l’issue du match retour des premiers 8es de finale de la Coupe de la Confédération joué, cet après-midi, au Stade Félix Houphouët-Boigny. Battus (1-0) à l’aller, en Algérie, les Mimos ont renversé la vapeur  et écrasé leurs adversaires algériens sur le score sans appel de 6 buts à 0.

Les Mimos commencent le match tambour battant et sont à l’abordage juste après le coup d’envoi de l’arbitre zambien Janny Sikazwe. L’ASEC Mimosas se crée la première occasion de but à la 3e mn. Sur une longue touche de SAKANOKO Moustapha,  le ballon parvient au deuxième poteau à KANGOUTE Adama dont la reprise instantanée, mais pas assez appuyée, met déjà à rude épreuve le gardien de but du CS Constantinois, CEDRIC Si Mohamed. L’ASEC Mimosas a l’emprise sur le match face à la formation du CS Constantinois repliée dans sa moitié de terrain et jouant le temps. Les Mimos sont maîtres du jeu et le confirment à la 26e mn. Sur une longue transversale du capitaine ZAGBAYOU Hugues, dans le dos de la défense, le ballon échoit à FOFANA Ibrahima qui, avec plein d’audace,  s’engouffre dans la surface de réparation algérienne et va remporter son duel avec  gardien de but du CS Constantinois, pour l’ouverture du score (1 – 0 ; 26e mn). L’ASEC Mimosas établit ainsi la parité au score sur l’ensemble des deux matches et court maintenant pour prendre l’avantage. Les Mimos sont dominateurs, mais manquent de lucidité pour conclure les nombreuses occasions de but qu’ils se créent. Les deux  équipes rejoignent  les vestiaires avec ce court avantage de l’ASEC Mimosas.

A la reprise, TRAORE Moussa est présent dans le 11 mimosas, en lieu et place du capitaine ZAGBAYOU Hugues, blessé. Il est d’ailleurs décisif à la 48e mn, sur un coup de pied arrêté excentré sur le côté droit de la défense du CSC.  TRAORE Moussa place un centre millimétré qui trouve la tête imparable de KANGOUTE Adama qui catapulte le ballon dans les filets algériens (2 – 0 ; 48e mn). Les Mimos confortent leur avantage, mais savent qu’un but adverse compliquerait les choses. Ils ne lâchent donc pas prise et attaquent de plus de bel. A la 62e mn, suite à une belle combinaison de l’ensemble de l’équipe, BOUA Koffi déborde sur le côté gauche et sert dans l’axe du but KOFFI Foba qui, à son tour, décale sur le côté droit FOFANA Ibrahima qui ouvre son  plat du pied pour inscrire son doublé et le troisième but de l’ASEC Mimosas (3 – 0 ; 62e mn). Les Mimos prennent un bon avantage, mais n’en démordent toujours pas. Ils vont ajouter un quatrième but à la 73e mn, sur une touche jouée rapidement par  KONE Assane à destination de KOFFI Foba dont la reprise instantanée ne laisse aucune chance à l’infortuné CEDRIC Si Mohamed qui va chercher le ballon dans ses filets pour la 4e fois (4 – 0 ; 73e mn). Presque inexistant, le CS Constantinois tente une  réaction  à la 80e mn sur un coup de pied arrêté. La frappe directe et excentré de BELLAL Belhoul touche la barre transversale de KOMENAN Sylvain. C’est la seule occasion de but algérienne. Les algériennes vont boire le calice jusqu’à lie.  Dans les dernières minutes l’ASEC Mimosas va encore inscrire deux buts. A la 89e mn, KOFFI Foba se présente face au gardien de but, sur une passe de TRAORE Moussa, et avec sang froid, il place une pichenette pour prendre à défaut le gardien  de but du CS Constantinois et inscrit également son doublé dans le match (5 – 0, 89e mn) . Les Mimos reviennent encore à la charge, dans les arrêts de jeu. BA LOUA D’avila, entrée à la 77e mn, met une passe dans le dos de la défense pour KOFFI Foba dont la feinte, sans toucher le ballon, prend le chemin du filet pour le sixième but de l’ASEC Mimosas (6 – 0 ; 90+1 mn).  L’ASEC Mimosas se débarrasse ainsi du CS Constantinois et attend maintenant son adversaire du tour de cadrage, qui sera connu le mardi 1er avril, à l’issue du tirage au sort.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

15 + 8 =