Un travailleur discret

Issu de l’équipe du Cosmos FC (Ligue 2), SAKANOKO Moustapha a été recruté à l’ASEC Mimosas pour seconder le latéral droit ABLAKOR Yao Yves  et pallier les absences de GOUA Marc et KOFFI Gautier, opérés du genou, en début de saison.

Les qualités du joueur

 SAKANOGO Moustapha était un défenseur axial qui s’est très vite mué en latéral droit vue ses qualités dans les couloirs. Prototype de joueur de devoir, SAKANOKO Moustapha est le genre de latéral droit moderne qui n’hésite pas à passer la ligne médiane pour prêter main forte au secteur offensif de son équipe. C’est le garçon calme, attentif  et respectueux des consignes. Il sait être très agressif sur le porteur du ballon afin de gagner ses duels. Pour l’entraîneur TRAORE Siaka : « C’est un latéral qui a beaucoup de qualité. En plus d’avoir un bon coup de pied et une bonne détente, il imite bien l’ex-international latéral droit AKA Kouamé Basile, avec de longues rentrées de touches capables d’atteindre le petit rectangle de la surface de réparation». SAKANOKO Moustapha a obtenu sa première titularisation  dans le 11 de départ de l’ASEC Mimosas, lors de la 5e journée de la Ligue 1, à San Pedro, face au Séwé Sport, et au profit d’une blessure d’ABLAKOR Yao Yves. Aujourd’hui, le joueur compte 5 matches disputés dont 4 comme titulaire. Il enregistre actuellement un temps de jeu de  405 minutes.

 Ce qu’il doit corriger

 SAKANOKO Moustapha doit profiter de l’opportunité qui lui ait offerte pour prendre définitivement une place de titulaire dans l’équipe Mimosas. Pour cela, il faudra montrer à son encadrement technique et à ses dirigeants qu’il est digne de confiance et mérite bien une titularisation dans la défense de l’équipe la plus prestigieuse de Côte d’Ivoire. Pour l’aider dans son travail individuel, son entraîneur lui demande: «d’apprendre à communiquer un peu plus pendant les matches et d’améliorer son replacement tactique». Le joueur doit combattre la timidité qui selon l’entraîneur est l’un de ses plus grands défauts.

 Pour le joueur qui désire  atteindre le plus haut niveau, aucun sacrifice ne saurait de trop. SAKANOKO est prêt à tout donner pour apprendre et acquérir de l’expérience à l’ASEC Mimosas, club avec  lequel il aimerait participer au moins à une Ligue des Champions africaine. Le joueur rêve, un jour, qui sait, si Dieu le veut, d’évoluer à l’Olympique de Marseille, son club préféré en Europe.

 

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

10 + quinze =