Le réalisme Mimos

Les Mimosas se sont offerts le Club Olympique de Bamako (2-0), sur le Stade Omnisports Modibo KEITA, lors des 16èmes de finale aller de l’Orange CAF Coupe de la Cobfédration. Grâce à deux buts des deux Koffi, BOUA (11è mn sur pénalty) et FOBA (89è mn).  Les poulains de Gigi prennent une option sur la qualification.

Ils restaient pourtant sur un match  nul (1-1) très ennuyeux contre le Stella Club lors de la 14ème journée de Ligue 1. Loin de leurs bases, au stade Modibo KEITA, les Mimosas ont fait preuve de discipline tactique et de réalisme. Ils  retrouvent les couleurs dès la 11ème mn lorsque ZAGBAYOU Hugues dans sa tentative de perforation de la défense est irrégulièrement stoppé par Mamadi Sidibé, le capitaine du COB. L’arbitre Rédouane Jiyed n’hésite pas à siffler le penalty. Le contre pied parfait de Boua Koffi Davy  permet l’ouverture du score (0-1). Un score qui restera inchangé jusqu’à la pause.

De retour de vestiaire, les Olympiens procèdent à deux remplacements. Waly Diabaté et Aboubacar Diarra cèdent leur place respectivement à Bougadary Fomba et Boubacar Mariko. Quelques minutes après,  Idrissa Sangaré va sortir pour Mahamé Konaté.  Le changement opéré par l’entraîneur Sékou Cheik est palpable. Le COB rayonne et  provoque. C’est le moment choisi par Gigi pour laisser le jeu à son adversaire. Le jeu collectif du COB  est plaisant mais inefficace. Fomba, le solide attaquant et Aboulaye Diarra, vont vendanger les occasions nettes de but aux 63’, 66 et 80’. 

Gigi sent le danger et sort DAO Youssouf, un attaquant pour un défenseur, Konan Ghislain. Le couloir gauche est bouché et fonctionne à merveille.   

Sur un contre parti du flanc gauche, Konan Ghislain, en position  avancée, sollicite Koffi Foba Stevens, l’attaquant mimos se joue de deux adversaires et fait admirer son aisance technique sur une frappe enroulée qui met toute l’équipe du COB à genou à la 89è mn. La messe est dite. L’ASEC fait une bonne opération en terre malienne et peut attendre son adversaire sereinement dans une semaine. Même si le président du COB, Moussa Konaté et l’entraîneur, Sekou Seck comptent renverser la vapeur à Abidjan.

 

De notre envoyé spécial

D.C

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

onze + quatorze =