Le CNACO veut recréer les comités de supporters mimosas

Au cours d’une réunion tenue, le dimanche dernier, dans la matinée, sous le grand hangar de l’Espace Yves LAMBELIN, de Sol Béni, avec les responsables des comités de supporters de l’ASEC Mimosas, le Coordonnateur du CNACO, MESSOU Kouablan, par ailleurs 3e Vice-président du Conseil d’Administration du club Jaune et Noir et les Actionnaires ont réfléchi aux moyens de mobiliser les Actionnaires grâce à la mise en place de nouveaux comités de supporters du club. Tout au début de la réunion, le 2e Vice-président du CNACO chargé de la mobilisation des Actionnaires dans le sud de la Côte d’Ivoire, TRAORE Samba, a expliqué les raisons de l’absence de Me KONE Mamadou, le Président du CNACO, à cette réunion. « Me KONE Mamadou, le Président du CNACO, est absent ce matin. Il aurait voulu être parmi nous, mais en raison de ses occupations de Bâtonnier de l’Ordre des Avocats de Côte d’Ivoire, il n’a pas pu venir. Il nous charge de vous transmettre ses salutations et ses vœux de nouvel an », a dit TRAORE Samba.

Au cours de cette réunion qui a débuté par une minute de silence en la mémoire des disparus du club, puis par l’hymne à l’ASEC Mimosas, le Président MESSOU Kouablan a d’abord donné la parole aux Actionnaires présents pour se prononcer sur les raisons de leur comportement actuel : ils ne participent plus à la vie de leur club. Ils ne vont plus au stade pour soutenir leur équipe. A l’unanimité, les Actionnaires ont reconnu que premièrement, il n’y a plus de vedette dans l’équipe et que deuxièmement, l’équipe de l’ASEC Mimosas ne joue plus bien comme avant. « Monsieur le président, si l’équipe se remet à bien jouer et à gagner avec panache, vous verrez que les Actionnaires reviendront. Tout le problème est là. L’ASEC Mimosas, c’est d’abord son équipe de football qui nous intéresse », a dit DJABIA Abraham du Comité des Actionnaires d’Adjamé. Sa remarque a été approuvée par toute l’assistance.

LA NECESSITE DE CREER DE NOUVEAUX COMITES

Après avoir écouté tous les intervenants, le Coordonnateur du CNACO, MESSOU Kouablan, a conclu que le CNACO a décidé de repartir sur de nouvelles bases en ce qui concerne les comités de supporters. « Nos comités de supporters ne fonctionnent pas et ils n’existent même plus que de noms. Nous avons donc décidé de tout mettre à plat pour repartir sur de nouvelles bases avec de nouveaux comités, de nouvelles cartes de supporters et de nouvelles voix électives », a expliqué le Président MESSOU. Puis, il a poursuivi : « Chaque comité de supporters comprendra 50 membres. Et les cartes de supporters coûteront 5000f CFA. Si vous multipliez 5000f CFA par 50, cela donne une somme de 250 000f CFA qui représentera le prix d’une voix que chaque comité pourra déléguer à l’un de ses membres pour voter à l’Assemblée Générale lors de l’élection du Président du Conseil d’Administration. Sur ce point, le prix de la voix ne change pas. Il est aussi le même pour tous ceux qui veulent acquérir une carte de membre actif individuel. Le Conseil d’Administration donnera l’exemple. Chaque membre doit détenir une carte de membre actif individuel qui coûte 250 000f CFA », a-t-il précisé. Avant d’informer les Actionnaires que leur mobilisation et leur participation effective à la vie de leur club ne seront pas gratuites : « Nous envisageons un partenariat gagnant-gagnant avec vous désormais. Si vous adhérez massivement à notre association, si vous êtes très nombreux à détenir des cartes d’Actionnaire, nous pourrons négocier pour vous des avantages auprès de nos différents partenaires », a-t-il annoncé.

LE CNACO BIENTOT RELOOKE

Le second point à l’ordre du jour a porté sur la réfection du siège du Comité National d’Action et de Coordination (CNACO). « Nous ambitionnons de réaménager le siège de notre structure afin de le rentabiliser. Nous sommes l’Association Sportive des Employés de Commerce (ASEC). Pour cette raison, nous devons mener des activités commerciales pour générer des ressources et donner les moyens à notre club d’aller de l’avant. C’est dans cet esprit que nous voulons relooker le CNACO pour créer des activités génératrices d’emplois et de revenus », a fait savoir le Président MESSOU.

Rappelons que le Coordonnateur du CNACO avait, à ses côtés, à la table de séance, DJIRA Youba et TRAORE Samba, respectivement premier vice-président du CNACO chargé de la partie nord de la Côte d’Ivoire et deuxième vice-président de ladite structure chargé de la partie sud du pays. C’est au second qu’est revenu le dernier mot : « Nous vous remercions d’être venus nombreux des différentes régions du pays pour participer à cette réunion. Vous avez pu vous faire une idée des projets du Comité de coordination du CNACO. Nous vous demandons de vous approprier ces projets pour en faire une grande réussite », à conclu TRAORE Samba. La réunion s’est terminée dans la joie par un cocktail et une photo de famille aux environs de 14 heures.

KONE Ismaël

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

dix-neuf + dix =